Virus L.I.V. 3 ou la mort des livres de Christian Grenier

couv31296940Virus L.I.V. 3 ou la mort des livres de Christian Grenier est un livre SF jeunesse que j’ai trouvé excellent.

Synopsis

En lisant le synopsis et le début de l’histoire, j’aurais pu croire que ce livre était anti-technologique (rire lorsque l’on parle du livre, justement, invention de l’imprimerie etc.) mais j’avais déjà lu une enquête de Logicielle par le même auteur et donc je me doutais qu’il n’avait pas une vision simpliste et in fine stupide.

J’ai énormément apprécié les personnages principaux de Lund et Allie, ainsi que d’Emma. L’idée qu’Allie est un handicap, tout comme Lund, ainsi que leur origine et implication dans l’histoire est vraiment bien amené pour rendre le scénario intéressant. D’ailleurs, le scénario n’est pas si simpliste que ça, je ne m’attendais à un passage proche de la fin. (Dailleurs, ne lisez pas les titres des chapitres !). Mais aussi et surtout, ce scénario en plus des personnages (leurs caractères aux sens larges + origines) apportent de la profondeur à la lecture et sa “morale”, qui n’est de ni bannir la technologie, ni la lecture et que chacun à sa place dans le monde et son utilité. C’est un peu un autre débat, mais ça me rappelle le TED du finlandais de chez F-secure, qui disait aimer Internet, que c’était un outil formidable mais qu’à côté de ça, il y a aussi les virus, hackers et la vie privée, qu’il faut absolument gérer et protéger. Ici, j’ai l’impression de retrouver un peu de ça, dans le sens où les deux outils sont généralissimes et il faut les protéger tous les deux face aux extrêmes de chaque bord.

J’ai donc trouvé excellent, j’ai vraiment accroché aux principaux personnages dont Lund, Allie et Emma, j’en ai évidemment détesté d’autres pour leurs comportements, que je vous laisse découvrir en lisant le livre. Le scénario est bien ficelé même si rapide vu que le livre fait 190 pages. Il y a donc quelques facilités, mais l’ensemble passe tellement bien, ainsi que le style de l’auteur, que finalement je lui pardonne les facilités du livre. J’ai vraiment envie d’en lire plus de cet auteur et c’est clairement le genre de lecture que j’aurais aimé lire lorsque j’étais ado.

6 Comments

  1. Reply

    Je l’avais lu quand j’étais beaucoup plus jeune et j’avais adoré, la preuve, il m’avait tellement marqué que je m’en souviens encore 🙂

  2. Reply

    Je l’avais lu quand j’étais beaucoup plus jeune et j’avais adoré, la preuve, il m’avait tellement marqué que je m’en souviens encore 🙂

  3. Reply

    Bonjour ! Un très bon moment de littérature jeunesse ! Mes élèves craquent à chaque fois :-).

    • Reply

      J’aurais aimé l’avoir en lecture lorsque j’étais élèves. Ils ont de la chance les votre.

  4. Reply

    Bonjour ! Un très bon moment de littérature jeunesse ! Mes élèves craquent à chaque fois :-).

    • Reply

      J’aurais aimé l’avoir en lecture lorsque j’étais élèves. Ils ont de la chance les votre.

Reply