Une porte sur l’été de Robert Heinlein

Depuis le tecouv24030422mps que j’entends parler de Robert Heinlein, j’ai enfin lu un roman de cet auteur avec Une porte sur l’été, que j’ai dévoré.

Synopsis
Daniel B. Davis s’aperçoit que sa fiancée et son meilleur ami l’ont trahi et évincé de son usine de fabrication de robots. Il décide de fuir vers l’avenir, en compagnie de son chat, Petronius le Sage, même si cela doit l’obliger à quitter Ricky, une petite fille qu’il aime tendrement. Daniel choisit la route du « long sommeil », c’est-à-dire celle de l’hibernation artificielle. Mais son chat disparaît et c’est seul qu’il affronte le bond dans le temps. Par quel miracle, trente ans plus tard, Rocky est-elle âgée de vingt ans à peine et Petronius le Sage, présent dans ce monde du futur ?

Daniel Davis est l’ingénieur qui a créé des robots à tout faire sauf que malheureusement il va se faire entuber par sa fiancé et son ami (aussi collègue). C’est là qu’il décide de faire un « long sommeil » avec son chat pour se réveiller quelque année plus tard.

Dans la première partie de l’histoire on découvre et se prend d’attache pour Daniel. Un type brillant, aux idées brillantes mais il est malheureusement mal entouré, excepté pour Ricky. On en apprend un peu sur le background de l’époque (après-guerre, Washington D.C. a été détruite, Denver est la nouvelle capitale des U.S., etc.). L’auteur n’entre pas dans les détails mais nous en dit suffisamment pour avoir une idée de la situation des États-Unis. D’ailleurs, j’apprécie beaucoup ce côté bref et concis que l’auteur a durant tout le roman. Aussi, Daniel donne son avis sur les robots et machines qu’il construit et leurs places dans une famille ou au travail.

Après quelques péripéties la veille de sa mise en « long sommeil », on retrouve Daniel qui se réveil quelques années après et il doit s’habituer à cette époque, mais tout ne lui est pas étranger et c’est cela qui va devenir sa quête principale. J’ai aimé cette partie pour son côté « chasse aux trésors », vu qu’il part à la recherche d’information sur ce qui lui ai familier. J’ai trouvé ça palpitant et inattendu d’ailleurs. Je ne m’attendais pas du tout ça. Je peux difficilement en dire plus car je ne souhaiterais vraiment pas spoiler. Je ne suis généralement pas une adoratrice du thème SF abordé dans cette deuxième partie (en fait j’aime bien, mais j’ai un problème avec son concept), mais je trouve ça bien amené en plus d’être abordé concisément par Daniel vers la fin.

Finalement c’est une histoire plutôt classique dans l’ensemble, mais l’auteur à une plume très agréable à lire. Le roman coule tout seul et c’est une lecture vraiment sympathique. D’autant plus que les personnages sont charismatiques, j’ai adoré Daniel dont je me suis attachée tout le long, comme j’ai détesté profondément Bella. On ne reste donc pas indifférent à cette histoire et ses personnages.

1 Comment

  1. Reply

    J’aime bien cet auteur que j’avais découvert avec Etoiles Garde à Vous, mais je ne connais pas ce livre. Il faudra que je tente.

Reply