Une aventure d’Alexia Tarabotti, Le Protectorat de l’ombrelle, tome 2 : Sans forme de Gail Carriger

couv30255716J’avais dans l’ensemble apprécié le premier tome des aventures d’Alexia Tarabotti : Sans âme de Gail Carriger. J’avais trouvé plusieurs défauts dont celui de ne pas assez pousser l’aspect steampunk et d’être trop dans la romance (même si elle est pleine d’humour).

Dans ce deuxième tome : Sans forme, il y a le cumule de tout ce que j’ai apprécié ou aurait aimé plus avoir du tome 1, sans les défauts/parties ennuyeuses. Donc, un tome à mon goût et dont j’ai pris plaisir à lire. C’est, pour le moment, mon préféré de cette saga (facile j’en suis à 2/5).

J’ai retrouvé Alexia et son excellent humour que j’adore. J’ai adoré partir à l’aventure avec elle, entre sa façon de discuter et commenter les choses, son caractère, ses réflexions etc. On est sur de se retrouver dans des situations cocasses et drôles. J’ai aussi apprécié les autres personnages comme son mari, l’un des porte-clés et encore plus, la française Lefoux, qui a un rôle important à jouer mais qui surtout à un caractère et une vie excellente. Entre elle et Alexia, j’ai trouvé ce duo génial et loin d’être ennuyant, bien au contraire avec ces deux forts caractères aventureuses à l’esprit scientifique. Les autres personnages et leurs relations entre eux n’en étaient pas moins inintéressants. Je n’ai pas trouvé de personnage fade, même si évidement les personnages tertiaires et plus ne sont pas aussi travaillés que les autres.

Comme la partie romance avec Alexia a lieu dans le tome 1, ici, on en a plus (hors un couple, qui se forme et c’est assez drôle de les voir/entendre). On se retrouve donc avec une aventure et une histoire palpitante et intéressante sans qu’elle soit entrecoupée toutes les minutes par des moments chiants et sans cassure de rythme par des changements de scènes intempestives (romance, par exemple). J’ai apprécié les détails techniques et l’aspect steampunk que l’on retrouve plus dans ce tome, comparé au précédant, en plus de voyager et du cas présenter. J’ai donc tout apprécié.

Enfin, je ne m’y attendais pas à la fin, ainsi qu’à la révélation finale, qui laisse promettre un tome 3 bien plus qu’intéressant, car entre son rôle professionnel, sa vie personnelle et son caractère, ça risque d’être bon tome 3 en perspective, ce que j’espère.

J’ai donc hâte de lire la suite, en espérant avoir une aventure/histoire excellente et de voir comme Alexia, son mari, la meute et les amis vont faire avec la situation finale du tome 2. Ainsi, on verra peut-être Alexia et Lord Maccon évoluaient au fil de la saga. Car finalement, je n’ai pas spécialement vu d’évolution dans leur caractère hormis une sorte de continuation normale au vu de leurs situations (pro et perso) par rapport au tome 1. Là, les choses risquent de changer et j’ai hâte de lire ça !

3 Comments

  1. Reply

    J’ai moi aussi beaucoup aimé le T1 de cette saga, l’humour de notre héroïne est addictif !
    J’aurais grand plaisir à lire ce tome 2 surtout après avoir lu ton avis 😀

  2. Reply

    J’ai moi aussi beaucoup aimé le T1 de cette saga, l’humour de notre héroïne est addictif !
    J’aurais grand plaisir à lire ce tome 2 surtout après avoir lu ton avis 😀


Reply