Un monde idéal où c’est la fin de J. Heska

couv70741129Grâce à Livraddict et au partenariat avec les éditions Editions Seconde Chance, j’ai pu lire Un monde idéal où c’est la fin de J. Heska.

Le synopsis m’a bien emballée, cette idée de recueillir des récits courts basés sur des « et si », l’idée de constamment raconter une nouvelle histoire courte qui mène l’humanité à sa perte. Cependant je reste mitigé sur l’ensemble.

Synopsis

Bienvenue dans un monde idéal ! 

Un monde idéal où la civilisation telle que nous la connaissons n’existe plus. Dérèglement du temps ? Avènement de la magie ? Crise climatique irréversible ? Épidémie mondiale de mort subite ? Extra-terrestres maladroits ? Invasion de poireaux découpeurs de cervelles ? Crise de déprime globale ? Robots hors de contrôle ? Zombies entreprenants ?
Découvrez 100 histoires drôles, émouvantes, tragiques ou absurdes qui mènent à notre perte !

J’ai bien aimé l’idée de plusieurs de ses histoires courtes, certaines dont je suis d’accord avec la morale sous-entendue, d’autre non. Mais dans l’ensemble, j’aime bien l’originalité et les idées de l’auteur, ainsi que son style.

Par contre, ce qui m’a ennuyée dans ce recueil, c’est la taille des nouvelles. Ce sont des mini micros nouvelles dont certaines laissent un goût d’inachevé. J’entends par là, qu’il y a de très bonnes nouvelles mais dont je trouve que les idées ne sont pas du tout exploitées suffisamment et cela donne comme dit ce sentiment d’inachevé, l’envie d’aller plus loin, d’en découvrir plus, donc c’est vraiment frustrant. Aussi, j’ai trouvé que la succession de 100 micros nouvelles devient vite lassante. Je n’ai pas réussi à lire ce livre d’une traite, ni via de grande partie d’un coup, car ça devient « indigeste ». C’est plus le genre de recueil qu’on lit par petite bouchée ou dont on choisit de lire l’une des nouvelles parce que son titre donne envie. Pour finir, j’ai eu l’impression de lire un carnet de note avec des idées d’histoires (plus ou moins fini) à développer et non un recueil de nouvelle. C’est pourquoi j’ai un avis vraiment mitigé sur cette lecture, bien que le style et certaines des nouvelles sont sympas.

Reply