Saigne sur mer de Serge Quadruppani

couv73520566Besoin d’un auteur qui commence par Q pour le challenge ABC 2012, je me suis mise à lire  le court roman policier de Serge Quadruppani, Saigne sur mer, qui fait partie de la saga Le Poulpe.

On suit l’enquête de Gabriel Lecouvreur, alias Le Poulpe, dans le meurtre d’un élu politique dans le Var, meurtre lié à une affaire politoco-economique et mafieuse.

Je dirais que c’est un policier plutôt basique comme on en trouve dans les séries et films. Le gars enquête, pose des questions, fouine partout, il y a du meurtre et dans ce cas, il veut aider la fille, Camille, d’un des policiers municipaux mort suite au meurtre du l’élu. Il va émettre des hypothèses, mais dont on se dit que tout de même quelque chose cloche. A la fin, il va se retrouver nez à nez avec la personne qui a tout planifié, qui avant de vouloir le buter, va tout lui expliquer et détailler son plan. Je n’en dis pas plus pour éviter de spoiler, il y a quelque rebondissement, mais la trame de ce polar est très banale et basique, comme le scénario qui n’a rien de nouveau en soit.

Par contre, j’aime bien le style de l’auteur. Un côté simple mais avec du vocabulaire peu usité, on a vraiment l’impression d’avoir à faire à un écrivain qui connait beaucoup de mot et leur synonyme et le prouve dans ce livre, lexicalement, ce n’est pas du tout fade. Donc au final, je trouve ca dommage que ce polar soit construit de manière si banal, même si on ne s’attend pas forcement aux rebondissements en lui même, on sait quand ils ont lieux, car le style de l’auteur est sympa et riche. Sinon, j’ai trouvé que le livre manqué d’humour, du moins qu’il n’est vraiment pas assez présent.

Citation : « – Je veux dire, avança Gérard, qu’une affaire comme l’assassinat de ce Gutteriez, c’est sûr qu’il y a un tas de trafics dessous, on le sait bien. Ils vont sûrement arrêter des types, y ‘aura peut-être deux ou trois politiciens ripoux qui vont tomber. Mais ceux qui tirent les ficelles, on les arrête jamais. Le dessous des cartes, toi et moi, et les gens comme nous, on pourra jamais le connaître. On est nés dans le panier des cons, je te dis. »

Sinon, le livre contient l’insulte Pute borgne !, j’ai trouvé bien drôle. Pour finir voir les mots que je ne connaissais pas : Aratoire = qui sert au travail de la terre, au labourage ; Chichourle = argot du Var qui désigne le sexe féminin ; Pergola = construction de jardin qui sert de support aux plantes grimpantes ; Impavide = qui n’éprouve ni peur, ni crainte ; Melliflue = qui abonde en miel, qui fait le miel, qui a la douceur/suavité du miel ; Vitupérer = blâmer, réprimander, accuser, vicier, gâter ; Anicroche = légère difficulté, léger obstacle ; Turluter = crier en parlant de l’alouette ; Zinzinulant = criant en parlant des fauvettes ou mésanges.

Reply