Rama, tome 1 : Rendez-Vous avec Rama d’Arthur C. Clarke

couv43517995Etant passionnée d’astronomie depuis toute petite et me voilà dans une foule sentimentale livresque, je me suis donc logiquement mise à lire de la S-F (science-fiction pour les noobs). Avec comme premier roman, Rendez-vous avec Rama de Arthur C. Clarke que j’ai adoré.

Ce que j’ai adoré dans ce livre est que l’imagination en prend un coup, car vous vous retrouvez en l’an 2130, alors que la Terre, Mars, Mercure, la Lune et d’autres satellites sont colonisés par les Hommes. Quand, ils vont faire la découverte d’un gigantesque objet entrant dans le système solaire. Objet qu’ils ont nommé Rama, de forme cylindrique de 30km et allant à une vitesse de 100000km/h. A partie de ce moment-là, la team du commandant Norton par l’explorer. A la recherche de trace de vie ou autre ? Les questions se posent concernant cet objet vieux de millions d’années qui semble mort.

On se retrouve embarquer sur Rama, le centre d’attention de tous les êtres humains et le centre du livre. J’ai adoré la façon dont le livre est écrit. Il est rempli de détail concernant Rama, mais ces détails sont vraiment intéressants et permette de se faire une idée de la chose, de son milieu et de ses évènements. Le reste est mis de côté, on a une bref idée des personnes et de leur rôle aux seins de l’équipage, mais ce n’est pas gênant, car c’est Rama le plus intéressant. C’est de se demander que va-t-il se passer s’ils se retrouvent nez à nez avec un Raméins ? Ceci pour le côté politique-militaire. Mais évidemment, des questions d’ordre biologiques se posent aussi, les questions ne cesseront de fuser au fil du livre. Robot, Animaux, vie présente ou non dans ces tunnels, plaines et escaliers que vont parcourir l’équipe de Norton.

Il ne faut pas s’attendre à de l’action à gogo, ici, on est là pour comprendre la chose et ce à tout niveau de question, tant géopolitique (conséquence d’un premier contact s’il a lieu ?), biologique-anthropomorphisme (quand est-il de toutes les lois et système qui s’appliquent à notre système solaire ? Est-ce toujours valable avec Rama ?) et finalement « spirituel » (Sommes-nous seul dans l’univers ?). En fait, ce que j’ai le plus aimer dans ce livre, c’est qu’il nous force à imaginer et penser différemment que ce qu’on voit ou imagine habituellement et ça c’est le pied. C’est d’ailleurs pourquoi, je vous recommande vraiment ce livre.

 

Reply