Nature Noire de Pianitza

couv72608691Grâce au partenariat Livraddict et les éditions Boz’Dodor, j’ai pu lire Nature Noire de Pianitza. Malheureusement, je m’attendais à autre chose et j’ai donc été déçu.

Voici le synopsis, qui est en fait un passage dit par l’un des protagonistes :

Me dire l’auteur de mes tableaux ? Ce serait pure vanité, acte criminel; ce serait tuer la beauté de la transe, celle qui jaillit naturellement du fond de nos entrailles. Parler de soi, c’est boire l’essence du meurtre artistique avant qu’il ne se sécrète sur le blanc. Je ne peux que rester blême et tremblant, sous l’oeuvre, troublé par le travail qu’auront vomi mes mains dans ce moment de grâce. Trop loin de moi. De vous.

Dans Nature Noire, nous suivons trois principaux protagonistes (Margaux, Pauline et Jacques), plus deux autres moins récurant (le gros et Marcus) et il y a l’apparition d’un journal intime. Chaques chapitres corresponds à l’un de ses protagonistes. On saute de chapitres en chapitres principalement entre les trois personnages principaux. Ils sont tous liés les uns aux autres et nous le découvrons au fil de la lecture.

J’ai apprécié la plume de l’auteur, j’ai d’ailleurs vraiment adoré les passages de Jacques lorsqu’il construit son tableau morbide. C’est cru, c’est direct et j’aime ça. J’ai aimé lire l’idée de ce tableau et le pourquoi du comment que Jacques nous explique durant son intervention, c’est vraiment bien écrit et très puissant. Mais pour être très honnête c’est la seule chose que j’ai aimé de ce livre et qui n’est malheureusement pas présent assez souvent.

En fait, je m’attendais à une histoire de A à Z, finie, avec de l’intrigue et pourquoi pas une sorte d’enquête sur Jacques. Sauf que ce n’est pas le cas ici. Nous suivons ces personnages, ce qu’ils ont fait et puis voilà, c’est tout. C’est en tout cas comme ça que je l’ai ressentie. D’ailleurs d’après l’éditeur c’est de la Poésie mêlait à de l’Horreur. On entre dans leurs états d’âme et c’est vrai, c’est bien écrit, mais j’ai trouvé qu’il manquait une vraie histoire pour que je trouve cet ebook vraiment intéressant. C’est dommage finalement, car l’idée de ce tableau est excellente et la façon dont les protagonistes nous parlent d’eux même, des autres ou du monde est aussi réussie pour certain, d’autre c’est plus ennuyant mais dans l’ensemble la plume de l’auteur est très percutante et vive. Mais sans réelle histoire, ça a fini par m’ennuyer tout comme la fin qui m’a fait dire « ok, et sinon ? ». En tout cas, c’est ce que j’ai ressenti durant cette lecture.

3 Comments

  1. Reply

    Comme toi, j’ai été déçue par cette lecture et je m’attendais aussi à autre chose.
    Quelques point positifs mais pas assez.

  2. Reply

    Comme toi, j’ai été déçue par cette lecture et je m’attendais aussi à autre chose.
    Quelques point positifs mais pas assez.

  3. Reply

    Comme toi, j’ai été déçue par cette lecture et je m’attendais aussi à autre chose.
    Quelques point positifs mais pas assez.

Reply