Mirador de Patrick Delperdange

couv7259351Grâce au partenariat avec ONLIT editions (éditeur 100% numérique sous différent format et que je remercie pour ce livre), j’ai lu Mirador de Patrick Delperdange.

Mirador est un cours polar qui commence de manière très banal. Une femme en a marre que son mari ne prête plus attention à elle car il travaille beaucoup trop. Du coup, elle finit par le quitter un soir. Au réveil de Franck (le mari), il s’aperçoit qu’elle n’est plus là et aussi reçoit un mystérieux coup de téléphone de sa femme en danger. De là, Franck s’en veut et va chercher à tout prix à la retrouver.

J’ai adoré le style d’écriture, car il est concis et très efficace. Pas de longues phrases ennuyeuses avec des détails inutiles. Ici, c’est bref, aucun mot en trop et chacun des mots est frappant. Du coup, on a des détails précis et concis sur les personnages et scènes qui nous permettent de nous imaginer le livre sans se sentiment de longueur ou d’inutilité.

D’ailleurs il en est de même pour l’action et les personnages. L’action est là, elle est frappante et elle ne tire pas en longueur. Le nombre de personnage et ce que l’on sait d’eux est aussi limité. C’est finalement pas plus mal, j’ai l’impression que ça évite de nous perdre dans le roman, on va à l’essentiel et on reste focus sur l’histoire.

Toute la première partie du livre ne m’a pas tant emballée. C’est très banal. Un mari qui recherche sa femme à l’aide d’une personne qui dit vouloir l’aider. Mais finalement qui est cette personne ? Connait-il vraiment sa femme ? Peut-on faire confiance à des inconnus ?

Ceci dit, j’ai apprécié qu’on n’en sache pas plus que le Franck, on évolue en même temps que lui. On a la base à savoir sur Franck, puis les autres, on les découvre en même temps que lui aussi. Ce qui nous laisse nous imaginer les possibilités et les réelles interactions entre les personnages. J’aime bien cette idée de ne pas avoir de longueur d’avance que le personnage principal. J’ai apprécié à partir du milieu du livre, l’action arrive vraiment, on en apprend plus sur certain des personnages, les théories commencent à vraiment se développer etc. J’ai été bluffé par la fin, je ne m’y attendais pas du tout.

Au final, ce livre soulève une question plus philosophique, doit-on croire/suivre n’importe quoi/qui en cas de désespoir allant jusqu’à ignorer les services compétentes ?! Car cela s’applique à beaucoup d’autre domaine. Je pense par exemple aux charlatans versus médecins, mais je n’en dirais pas plus là-dessus.

Donc au final, j’ai été plutôt sceptique en début de livre, puis j’ai fini par rentrer dedans et l’apprécier. Encore plus avec sa fin et sa question philosophique qui en ressort (je ne sais pas si cela été fait dans ce but ou non ?!), c’est donc bien plus qu’un simple polar.

Vous pouvez trouver se livre sur le site web de Onlit editions. Il est disponible pour 4,99 euros sous différent support (Epub, PDF, MOBI) et disponible pour smartphone/tablette, e-reader/lisseuse, produit Apple, Kindle etc.

Reply