Sept comme Setteur de Patrick Sénécal

couv52629581Si je me suis lancée dans le roman jeunesse Sept comme Setteur de Patrick Sénécal, c’est parce qu’il est court (110 pages) et il convient à deux de mes challenges littéraires. C’est donc un livre jeunesse d’épouvante.

Synopsis
Le soir du 24 décembre, Rom et Nat guettent le père Noël avec impatience. Le vieil homme surgit dans la cheminée, comme prévu. Mais il n’est plus le même… D’ailleurs, il n’est pas le seul : le lapin de Pâques et la fée des dents sont aussi devenus bien inquiétants. Que se passe-t-il donc ? Rom et Nat résoudront ce mystère en plongeant dans une aventure pleine de surprises… et de frissons.

C’est l’histoire d’un frère (Nat) et une sœur (Rom) qui attendent impatiemment le père noël. Sauf que cette année, il vient bien comme prévu, mais il est méchant et kidnappe les enfants, tout comme le lapin de pâques et la fée des dents. Nat et Rom vont devoir découvrir ce qu’il se passe.

C’est un livre qui s’adresse aux enfants à partir de 8 ans (d’après ce que j’ai cru comprendre) et qui est vraiment excellent pour eux. Le style d’écriture et l’histoire étant un peu trop « enfantin » pour nous adulte, ceci dit, j’ai apprécié cette histoire. C’est donc un livre reprenant les principaux personnages imaginaires que les enfants croient ou apprennent, mêlée à de l’horreur et l’ensemble est vraiment réussi. Juste assez pour faire peur, sans traumatiser les mômes non plus.

C’est donc un excellent livre court, palpitant, horrorifiquement enfantin, que je conseille pour faire développer l’imagination (il n’y a pas de moment ou personnage niaiseux rose bonbon, et juste pour ça, c’est encore plus génial) et pour faire découvrir le monde de l’horreur/fantastique aux enfants.

Reply