L’Homme chauve-souris de Jo Nesbo

couv37679855J’avais envie de découvrir l’auteur Jo Nesbo et j’ai commencé par L’homme chauve-souris, qui est le premier « tome » de la saga de l’inspecteur Harry Hole.

Synopsis
Parce qu’une jeune Norvégienne a été sauvagement jetée d’une falaise à l’autre bout du monde en Australie, l’inspecteur Harry Hole de la police d’Oslo est envoyé sur place par une hiérarchie soucieuse de l’évincer.
Ce qui n’aurait dû être que routine diplomatique va se transformer en traque impitoyable au fur et à mesure de meurtres féroces qu’Harry Hole refuse d’ignorer.
Autre hémisphère, autres méthodes…
Associé à un inspecteur aborigène étrange, bousculé par une culture neuve assise sur une terre ancestrale, Hole, en proie à ses propres démons, va plonger au cœur du bush millénaire.
L’Australie, pays de démesure, véritable nation en devenir où les contradictions engendrent le fantastique comme l’indicible, lui apportera, jusqu’au chaos final, l’espoir et l’angoisse, l’amour et la mort : la pire des aventures.

J’ai un avis mitigé. J’ai beaucoup aimé découvrir l’Australie à travers ce roman, que ce soit sur son aspect histoire que contemporaine avec la place des aborigènes etc. L’auteur a vraiment réussi à me plonger dans l’Australie et les différents lieux que les personnages fréquentes. Donc pour l’aspect immersion, j’ai été conquise.

Par contre, pour l’aspect polar, je ne l’ai pas du tout été. J’ai trouvé que l’histoire possédait trop de longueurs, ça met du temps à se mettre en place puis ça m’est restée ennuyant tout le long. C’est dommage que j’ai, un peu, apprécié les personnages principaux dont le fameux Harry Hole. Disons, que j’aimerai bien le découvrir plus dans un polar bien foutu et intéressant de bout en bout.

Je serais donc bien tentée de réessayer l’auteur Jo Nesbo, car il possède des qualités narratives d’immersions, en plus de réussir à mettre en avant l’envers du décor d’un pays, mais j’espère que ses autres polars sont plus intéressants et, donc, moins longs/ennuyants.

Reply