Les Rats, tome 1 de James Herbert

biais-1731a9bJ’aime beaucoup les rats et c’est ce qui m’a amenée à lire Les rats de James Herbert. Un roman d’horreur qui se lit et vite et qui dans l’ensemble est sympa à lire.

Synopsis
Il poussa un hurlement aigu quand il comprit que quelque chose lui déchirait la main. Il tenta de se mettre debout, mais il trébucha et tomba lourdement. Quelque chose de chaud s’accrocha à son visage. Il tenta de l’arracher et sentit un pelage dru sous ses doigts. Malgré sa panique il comprit la nature de l’horrible morsure : c’était un rat, mais un gros, un très gros rat. On aurait pu le prendre pour un petit chien.

Dans ce roman de 200 pages, on entre très vite dans le fond du sujet, des gros rats (de la taille de chat) sanguinaires attaquent et mangent les humains (et autres animaux). James Herbert nous pose une ambiance horreur qu’il n’est pas bon à lire si l’on est phobique des rats. D’autant plus que l’auteur prend plaisir à mettre en pratique l’attaque de ses rats dans différents contextes. J’ai bien aimé le passage dans l’école par exemple.

La partie intéressante de ce roman réside dans les discussions entre les différents protagonistes pour trouver comment éradiquer cette menace (une fois que cette menace est prise au sérieux). Des idées sont lancées et l’une d’entre elle utilisée. Finalement, il n’y a pas vraiment le temps de poser le pour ou le contre de la méthode, vu que l’on est en pleine course contre la montre et il faut agir vite avant que la population de ses rats sanguinaires ne devient ingérable. Donc ça donne un peu un effet de « on applique la première idée qui est potentiellement efficace sur du très court terme », peu importe si elle est bonne ou non.

Par contre, les personnages ne sont pas vraiment charismatiques, seul le personnage principal Harry est intéressant. Mais finalement, ce n’est pas bien grâce ici, car ce sont les rats qui ont la vedette.

Pour finir, j’ai trouvé ce roman d’horreur sympa à lire. Comme je ne suis pas phobique des rats, je n’ai pas vraiment eu peur, mais ça ne m’a pas empêché d’apprécier l’ambiance du roman ainsi que sa lecture. Le roman Les rats est le premier tome d’une trilogie, je pense donc lire prochainement le second roman, surtout que la fin de Les rats est intrigante.

2 Comments

  1. Reply

    Je l’ai lu il y a très longtemps. Ca m’avait bien amusé.

    • Mortuum Reply

      Oui voilà, pareil.

Reply