Les Cantos d’Hypérion, tome 1 : Hypérion 1 de Dan Simmons

couv11461064Hypérion de Dan Simmons fait partie des incontournables de la SF, j’ai donc commencé par la partie 1 d’hypérion dont voici le synopsis :

Quand les sept pèlerins se posent à Hypérion, le port spatial offre un spectacle de fin du monde. Des millions de personnes s’entassent derrière les grilles : les habitants de la planète sont sûrs que le gritche va venir les prendre et ils veulent fuir. Mais l’Hégémonie ne veut rien savoir. Une guerre s’annonce et les routes du ciel doivent être dégagées. Et tout ce que le gouvernement a trouvé, c’est d’envoyer les sept pèlerins. La présidente le leur a dit d’emblée : Il est essentiel que les secrets des Tombeaux du Temps soient percés. C’est notre dernière chance. ” Mais les pèlerins n’y comprennent rien, et ne se connaissent même pas ! Heureusement, le voyage leur permettra de se rapprocher. Chacun raconte son histoire, et l’on s’aperçoit vite que nul n’a été pris au hasard. Celui qui a fait la sélection, au fil des confidences, parait avoir fait preuve d’une lucidité… diabolique. Et d’une cruauté… raffinée!

Dans cette première partie nous découvrons l’histoire de trois des pèlerins : le prêtre, le soldat et le poète. Je suppose que dans la deuxième on découvre les autres personnages principaux.

Lorsque j’ai commencé le livre, les soixante premières pages, j’étais sceptique, je n’arrivais pas à entrer dans le livre. Une sorte de « oui c’est bien et ensuite ? » m’avait envahie. Mais j’ai tout de même continué et j’ai fini par apprécié ce livre mais de façon en « dent de scie ».

Nous sauvons donc ces pèlerins qui chacun à leur tour nous raconte leur histoire et ils s’avèrent qu’ils ont tous un rapport différent avec quelque chose en commun. Le premier à nous raconter son récit est le prêtre. La religion a une grande place dans cette univers, on le découvre avec ce prêtre comme avec le soldat ensuite, ce qui permet d’avoir une idée des statuts qu’elles ont à ce moment-là, en plus d’apporter des informations sur l’hégémonie. Pour être très honnête, je ne suis pas une grande fan de space opéra justement à cause de l’importance que les religions ont dans ces livres. Mais, le mystère bizarre qui entoure le Tombeaux du Temps m’a accrochée suffisamment pour apprécier ce livre au détriment de la présence des religions, importantes dans ce livre, qui d’ailleurs en soulève quelques questionsintéressantes à ce sujet.

Donc comme je disais, on commence à suivre ce prêtre chrétien dont j’ai eu du mal à entrer dans son histoire, jusqu’à ce que vienne la description de ses personnes étranges avec qui il vie et du mystère qui les entoure. Cette dernière partie est vraiment géniale, les événements et la façon dont le prêtre essaie de se débarrasser d’un fléau, qu’il a d’abord adoré, est vraiment bien trouvé. Ensuite vient le soldat, cette fois ci on découvre ce qu’est devenu l’Islam. Ici aussi, j’ai eu du mal à rentrer dans son récit, sauf à la fin et pourtant il y a de l’action tout le long. Mais cette fin… arf je ne peux en dire plus pour ne pas vous spoiler… elle retourne l’estomac par cette événements très bien décrits par l’auteur. Enfin, le poète nous conte son histoire, comment il est devenu poète et comment sa muse lui a donné de l’inspiration. Il y a quelques réflexions intéressantes aussi durant sa narration (rah j’aurais du prendre des notes durant la lecture, je ne les ai plus en tête là). La fin est moins « spectaculaire » que les deux premiers récits mais n’en ai pas moins inintéressante.

J’ai donc pris plaisir à lire ce livre mais par intermittence, j’ai trouvé certains passages longs et avec trop de description alors que d’autres sont vraiment géniaux et bien trouvés. Certaines périodes du livre n’ont pas réussi à me faire rentrer dans l’histoire ou m’ont ennuyée alors que d’autres ne m’ont pas laissée indifférente. C’est donc un livre que j’ai trouvé inégale mais dont l’histoire est originale et l’univers semble être riche (en tout cas c’est ce que laisse entendre ce premier tome), en plus d’être bien écrite (si on enlève certaines longues descriptions). En fait, j’ai vraiment envie de lire la suite ! Découvrir les autres pèlerins et savoir qui est derrière cette expédition et pourquoi exactement, ils ont été envoyé là-bas.

Petit truc, je ne sais pas pourquoi ce livre a été coupé en deux ainsi, c’est juste n’importe quoi Oo

9 Comments




  1. Reply

    De cet auteur, il faut que tu lises “L’Échiquier du mal”, pour moi son chef-d’oeuvre.

    • Reply

      Ok 🙂 Au nom ça sonne thriller de Chattam (lu qu’un livre de lui et pas très fan).

  2. Reply

    De cet auteur, il faut que tu lises “L’Échiquier du mal”, pour moi son chef-d’oeuvre.

    • Reply

      Ok 🙂 Au nom ça sonne thriller de Chattam (lu qu’un livre de lui et pas très fan).

  3. Reply

    De cet auteur, il faut que tu lises “L’Échiquier du mal”, pour moi son chef-d’oeuvre.

    • Reply

      Ok 🙂 Au nom ça sonne thriller de Chattam (lu qu’un livre de lui et pas très fan).

Reply