Le témoin auriculaire : Cinquante caractères d’Elias Canetti

couv58513845Le témoin auriculaire : Cinquante caractères d’Elias Canetti a attiré mon attention à cause de son synopsis :

« Le ” lèche-noms “, dont la convoitise ne s’éveille qu’à la lecture du journal, la “cavalombreuse ” qui ne s’entend pas avec les humains, l'” archéocrate ” qui ne I tolère personne auprès d’elle, la ” défectueuse ” qui n’en finit pas de s’examiner, le ” pince-héros ” qui s’affaire sur les monuments et tire les héros par leur culotte, le ” papyromane “, le ” détecteur d’éminences “… »

50 caractères aux noms improbables décrits par Elias Canetti, un classique de 1974. Je me suis dit, je vais bien rire et en fait non. Le problème est à la fois ces descriptions rocambolesques pas drôle la plus part du temps et dont certaine fois, je me demande où il voulait en venir. Bien sûr, j’ai reconnue des personnages comme le maniaque de la propreté sous la description de « L’obsédée du blanc » ou l’ultra bavard sous la description du « Le parle-en-premier ». Mais la plus part du temps je suis restée sceptique et même de marbre. C’est peut-être parce qu’il a été écrit en 1974… pas si loin pourtant, je veux dire que ce n’est pas un auteur classique non plus. Peut-être que je n’ai tout simplement pas la finesse de son humour ou son style. Ce livre n’est donc pas passé, il m’a ennuyée.

6 Comments

  1. Reply

    Mince encore un billet pour le challenge qui ne te plait pas… tu ne vas pas t’endormir avec tous ces numéros! Je compte sur ton prochain billet!!!

  2. Reply

    Mince encore un billet pour le challenge qui ne te plait pas… tu ne vas pas t’endormir avec tous ces numéros! Je compte sur ton prochain billet!!!

  3. Reply

    Mince encore un billet pour le challenge qui ne te plait pas… tu ne vas pas t’endormir avec tous ces numéros! Je compte sur ton prochain billet!!!




Reply