Le Syndrome E de Franck Thilliez

couv60865889J’ai passé la nuit à finir les ¾ du livre Le Syndrome E de Franck Thilliez. J’ai commencé ce livre sans avoir aucune idée sur son contenu. Je savais que c’était un thriller. La première de couverture m’intriguée. N’étant pas une grande lectrice, je dirais que je suis en train de le devenir grâce aux ebooks que je lis sur mon samsung galaxy spica, je n’avais donc aucune idée de qui était Thilliez et encore moins à qu’elle point il était bon écrivain.

Donc le titre m’attiré, Le syndrome E, il y aurait-il une histoire médicale qui en découle ? Aussi, l’œil qu’on trouve sur cette première de couverture est clairement intriquant. Bref, je n’ai pas hésité une seule seconde, je me suis lancée dans ce livre de 430 pages.

J’ai adoré le scénario, l’histoire qui se déroule et les personnes. Pour faire simple, c’est d’un côté un commissaire schizophrène qui enquête sur une série de meurtre dont 5 corps ont été découvert enterrés et on comme similitude ce qu’il en reste du corps. De l’autre côté, une inspecteur se retrouve confronter à un étranger phénomène qu’un de ses amis à vécue suite au visionnage d’une vieille vidéo datant des années 50. Vous vous doutez bien que ces deux histoires vont se regrouper et son liées.

Comme je l’ai dit, j’ai d’une part adoré les personnages, un flic schizophrène qui aime les miniatures de trains dont sa femme et sa fille sont morts et une flic qui est séparé et à des jumelles, en guise de personnages principaux. Tous deux aillant leur caractère et plutôt du genre à faire les choses à la « one-again » sans trop se soucier des problèmes éventuelles avec la hiérarchie. Je ne dévoilerais pas les autres personnages, je n’ai vraiment pas envie de vous spoiler l’histoire, mais on retrouvera du personnage très attachant comme l’horreur en personne. Les personnages essentielles sont bien travaillé et notamment leur personnalités qui se dévoilent peu à peu.

Sans même le savoir, je me suis retrouvée avec un livre qui parle de neurosciences, sachant qu’en plus le livre et très bien écrit et que l’histoire et sa progression sont magnifiquement orchestrés, il m’était impossible de posé le livre, j’en étais scotchée et captivée. La première partie du livre ma fait frissonner. J’imaginer cette vidéo et surtout ce qu’elle cache, j’arrivais à en fabriquer les images et donc visionner cette vidéo dans ma tête et elle est flippante et oppressante. Au fil de cette première partie ont apprendre ce qu’elle cache et recèle. Durant la deuxième partie du livre, on se met dans la peau des enquêteurs, on avance pas à pas, on voyage en Egypte, en France et au Canada comme eux et au fil des éléments de réponses, on s’y prête au jeu de la déduction, du dénouement finale, du pourquoi et comment ses histoires et ses personnes liées etc. Le puzzle s’assemble pièce après pièce pour y découvrir le plan machiavélique monté par quelques personnes. Mais quoi qu’il arrive, la fin est clairement surprenante. J’ai vraiment adoré tout ça, c’est si bien écrit et bien ficelé. En parlant de fin, se livre possède une suite qui se nomme Gataca, que je compte bien lire.

Concernant l’aspect neuroscience, même si certaines choses dites sont vrais, l’idée principale mise en œuvre est fausse. Le sentiment quasi-finale de la mère est tout de même faussé et peut malheureusement fausser le lecteur, non les jeux vidéo et les films ne sont pas dangereux (hors exceptions possibles chez des personnes pathologiquement atteintes). Ce sera dont le seul bémol que j’ai trouvé à ce livre. Tout le reste est génial et je vous le recommande vraiment, à ce qui adore ou veulent découvrir les thriller, à ce qui aime l’implication des sciences et neurosciences dans les romans-thriller-policier (et c’est pas du pipi de chat, c’est vraiment bien penser et élaborer même si l’idée final est fausse) et évidement à tout ce qui veulent se lancer dans un très bon livre tout simplement.

11 Comments

  1. Reply

    Thilliez est mon romancier préféré depuis que j’ai découvert deux de ses bouquins en vacances : La chambre des morts et La mémoire fantôme. Ce que j’aime chez lui, c’est ce don de développer une intrigue haletante autour d’un fait/cas de Sciences, qu’il s’agisse de simples inspirations ou d’un total développement autour du thème. Je te conseille donc sans hésiter TOUS ses romans qui sont des perles. Le syndrome [E] est quand même celui que j’ai le moins aimé et si ça t’intéresse, j’en ai fait une critique sur mon blog après l’avoir lu. Je vais bientôt acheter Gataca également. Tiens moi au courant si un de ses romans précédents de tente ou que tu veux des précisions sur les personnages ou autre. Bonne lecture ! =)

    • Reply

      Ok, c’est donc bien une valeur sur ce Thelliez, je compte bien récupérer tous ses livres alors. Je vais aussi de ce pas voir ta critique 😉

      • Reply

        Tu peux y aller les yeux fermés, tu ne le regretteras pas. Si tu peux, essaye aussi Mo Hayder, elle est juste géniale ! Pour commencer, je te conseille Tokyo ou Pig island, toi qui aimes les énigmes scientifiques…

        • Reply

          Cool merci pour le conseil, si t’en a d’autre, notamment comme tu dis sur les énigmes scientifiques, n’hésite pas 😉

  2. Reply

    Salut,

    Petite question :
    L’écran d’un tel téléphone est-il vraiment pratique pour lire des bouquins ?? Sur une tablette tactile OK mais sur un petit écran comme ça moi je pourrais pas je pense :s

    • Reply

      Ah non ce n’est clairement pas le top. Je n’ai jamais eu de tablette ou de e-reader donc je ne peux comparer, mais j’imagine bien que la qualité et le côté agréable à lire est bien plus supérieur.
      Après lire un ebook sur mon phone ce n’est pas si dérangeant ca, j’en ai déjà lu deux. Par contre c’est la misère pour les bd, c’est bien plus que chiant.

    • Reply

      Personnellement j’ai un iPad et un iPhone et je trouve l’iPhone plus adapté que la tablette pour lire car dans mon lit par exemple, il tient dans ma main et je n’ai pas besoin de bouger pour tourner les pages, pas besoin non plus de s’embêter à le tenir alors que l’iPad, plus encombrant, est plus chiant à tenir et nécessite d’utiliser ses deux mains. Bon, je sais, ça peut paraître abusé dans le genre flemme ce que je dis, mais lire au lit, c’est un moment de détente pour moi ! ^^ Après, dans d’autres endroits comme dans le train par exemple, sûr que l’iPad est plus confortable.

      • Reply

        Oui c’est un des trucs que j’aime quand je lis sur mon phone, la possibiliter d’être entièrement mobile sans restriction que pourrait apporter un ipad ou une autre tablette.




Reply