Le Début de la fin de Jasper Fforde

couv5580237Je continue dans l’excellente série des aventures de Thursday Next avec le tome 5 : Le début de la fin de Jasper Fforde. Bien que ce soit toujours agréable à lire, ce tome m’a plutôt déçu. Avec ce roman, on ne peut pas vraiment se tromper, la lecture sera quoi qu’il arrive sympa à lire comme les précédents tomes. Mais ce tome ne m’a pas convaincue et j’ai pris beaucoup moins de plaisir à le lire.

Synopsis
Quatorze ans après la tentative d’assassinat dont elle a été victime, la célèbre détective littéraire Thursday Next est toujours aux prises avec la fiction : on lui a collé son alter ego en guise de stagiaire, un Excédent de Bêtise menace, et, surtout, la fin des Temps est à craindre. Tout ça alors que son fils, le petit Friday jadis si mignon, est devenu un adolescent mollasson qui lui cause bien du souci. Pourtant la ChronoGarde cherche à tout prix à le recruter… il est selon eux destiné à sauver la planète… pas moins de 756 fois ! Et ce n’est que le début… car un livre interactif dans lequel les lecteurs pourront tout bonnement éliminer les passages dits ennuyeux est censé pallier la baisse vertigineuse de la lecture dans le Monde Extérieur! Les lecteurs qui prennent le pouvoir ? Thursday doit bien avouer qu’on ne lui avait encore jamais fait ce coup-là. Et c’est à elle et à elle seule qu’il revient d’empêcher le Monde des Livres de voler en éclats…

L’humour est toujours là, les jeux de mots aussi et les situations rocambolesques aussi. Sauf qu’il faut d’abord un petit temps d’adaptation car entre le tome 4 et celui-ci, il y a 14 ans qui se déroule. Donc ça fait un peu bizarre de se retrouver avec Thursday Next, son mari et ses enfants tant d’année après. Mais finalement, ça, on s’y fait vite ce n’est pas un problème. La famille est posée et Thursday tient un magasin de pose de moquette mais que de moquette, carrelage, linoleum et bien plus encore. Son mari est de retour et son fils est un ado mollasson je m’en foutiste. Bref, tout semble normal dans cette famille, mais évidemment des aventures trépidantes attendent Thursday qui se voit coltiner des stagiaires.

Mon problème est que d’une part, le roman met énormément de temps à se mettre en place, le démarrage est long, et en plus je me suis doutée de ce qui se tramait, ça saute aux yeux. Je trouve qu’au moins la moitié du roman est mollassonne et seule la fin devient enfin vraiment intéressante et captivante. Voilà, plus de la moitié du roman ne m’a pas vraiment captivé, même si l’humour est là, même s’il y a un scénario, en gros, j’ai trouvé ce roman largement en deçà des précédents. L’auteur m’a donc habituée à beaucoup mieux. Autre problème d’ailleurs, comme dit, seule la fin a commencé à me plaire sauf qu’il n’y a pas vraiment une fin de tome. Dans les précédents tomes, il y a une fin de tome qui appelle à lire la suite si l’on veut et souvent ça donne envie, bref il y a un cliffhanger mais on est pas coupé en plein milieu de quelques choses et il est donc plus facile de lire le tome suivant quelques mois plus tard. Ici, il n’y a pas de fin, il faut absolument continuer sur la suite, qu’elle soit lu dans les jours suivants ou dans les mois qui suivent et c’est une méthode que je trouve ultra frustrante et pas très sympa.

Bref, je vais continuer la saga Thursday Next mais j’ai été grandement déçue par ce tome-ci. Précédent tome : 1, 2, 3, 4.

Reply