Le chuchoteur de Donato Carrisi

couv64847471Le chuchoteur de Donato Carrisi fait partie des livres que tout le monde adore et dont franchement, je me demande pourquoi et je ne trouve pas que ce soit un bon thriller.

Pour résumé le synopsis, un cimetière de 5 bras de jeunes filles est découvert, un sixième plus tard. L’équipe d’enquêteur et criminologue font appelle à une spécialiste pour retrouver les enfants, Mila. Elle va donc faire partie de cette équipe en tant que consultant externe et c’est le personnage que nous suivons principalement dans ce livre. Toute l’équipe est à la recherche du tueur.

Le thriller sonne plutôt bien dit comme ça, des petites filles mortes, les meurtres semblent être liés, une personne semble être derrière tout ça. Sauf que malheureusement, ce livre est décousu, ses personnages fades, trop gros, remplis de LOL (la bonne sœur médium m’a achevée), sans suite logique, on sait dès le début qui est le chuchoteur etc. Rien de rien pour faire un bon thriller hormis un petit crochet qui donner envie de savoir la fin, crochet qui glisse de plus en plus tellement que ce livre est en gros « du n’imp » et qu’on connait le tueur des le début et qu’on se rencontre très vite que l’auteur n’exploitera pas la vraie personnalité du tueur ni le lien être les meurtres (super pour un thriller, vraiment comment faire pire ?!).

Je vais y aller progressivement et je ne sais même pas par où commencer d’ailleurs.

Pas de lieu, ni de temps

Le livre ne possède aucun repaire temporel ou géographique. Je suppose que c’est pour donner un côté « ça peut arriver partout, même chez vous », sauf oui, ça je le sais déjà et j’aime bien avoir une accroche géographique/temporelle, au moins géographique. Car le temporel, on peut toujours le deviner avec les accessoires utilisés (utilisation de portable, teste adn etc, donc je sais que c’est « récent »). Bon, c’est un choix de l’auteur, ce n’est pas forcément gênant en fait, c’est juste que dans les histoires longues j’aime les repères de lieu.

Erreur physiologique

Il y en a une qui m’a vraiment marqué, c’est le coup du « L’acide lactique pulsait dans les muscles de ses jambes. Il ne se doutait pas que la douleur puisse être agréable. » sauf que les crampes et douleurs à la jambe ne sont pas dues à l’acide lactique mais à problème au niveau des contrôles neuromusculaires.

Dès le début, on a de vagues passages dans une prison, ce sont des rapports de police qu’on lit, au sujet d’un type qui nettoie tout sur son passage, au point de ne laisser aucune trace de son adn. Peut importe les techniques des gardiens de prison, ils ne trouvent strictement rien, aucune trace de son adn dans la cellule, fourchette, etc. Rien. LOL, mais bien-sure !

Les personnages

Ah les personnages ! Que dire ! Pas grand-chose. On a une bande de 5-6 personnes, dont 3-4 personnes sont des membres fantômes, j’entends par là qu’on ne sait tellement rien d’eux que finalement, on s’en fiche. Seul deux sont censés être intéressants sauf qu’ils sont chiants et ennuyeux.

Mila, on découvre qu’elle a un esprit torturé et un passé douloureux, soit, sauf qu’entre le comportement qu’elle a avec les autres et l’image que l’auteur est sensé lui donner, ça ne colle pas. Mila est censér être quelqu’un « sans émotion » qui ne ressent pas d’empathie et bien son comportement et ses dires ne collent pas du tout à ce qu’elle est censé être, étant donné que justement ses comportements sont liés à de l’empathie. Ca ne colle pas ! D’ailleurs les informations sur son passée et l’explication d’un de ses comportements bizarres sont vaguement dilués dans le livre, au compte goût, pour en savoir plus vers la fin, seulement, entre temps on se retrouve avec un Mila acharismatique incohérente.

En parlant de personnage non charismatique, Goran, le second personnage principal du livre est fade et ennuyeux.

C’est assez catastrophique comment les personnages ont été créés et décrits durant ce livre, je n’arrive pas du tout à m’attacher à l’un d’eux ou alors à en détester un, rien que dalle, ils m’ennuient (pour le peu qu’on sait d’eux aussi).

L’intrigue

Au début, je trouvais que le livre accroché bien, j’avais envie de savoir le comment du pourquoi. Pourquoi le chuchoteur a choisi ces victimes-là, pourquoi chez personnes précisément. Bref, j’avais envie d’aller reconstruire l’histoire du chuchoteur, de lier les affaires entre elle, de découvrir ses motifs.

Sauf qu’il n’y a strictement rien de tout ça, tout le long du livre. On ne sait rien des motifs du chuchoteur, on ne sait pas pourquoi, il a choisi ces tueurs, que dalle n’est expliqué. Je me suis dit, bon au bout d’un moment, il va parlait et nous raconter sa vie et nous dire pourquoi il a utilisé ces personnes précises. Mais non, on est là, broucouille, avec comme supposition, les pensées de Mila.

Magnifique, merci pour toute cette investigation pour rien. Surtout que la façon dont ils résolvent l’affaire, c’est au pur bonheur la chance, rien à avoir avec les cas de meurtres précédents et leurs implications et liens. Genre, je vous ponds une « intrigue » décousue, sans aucune explication et à la mort moi le nœud, mais en fait LOL la blague, ils découvrent le chuchoteur par chance, sauf que le chuchoteur on le connait depuis le début, donc c’est l’intrigue et les affaires de meurtre qui auraient été intéressant de développer  mais ca n’a pas été fait. Et ça c’est censé être un excellent thriller d’après certain ?!

Le truc, c’est qu’au troisième corps, je me suis confirmée mon intuition « ah oui, donc le chuchoteur a « bon fond » (façon de parler), il fait montrer des tueurs/pédophiles à la police ». Je veux dire, que ça ne pouvait que couler de source, c’était logique jusque-là. Sauf qu’en fait, apparemment non, le chuchoteur les pousse à faire ça. Sauf que ça, ce point vraiment intéressant, il n’est pas exploité! On ne sait rien, mais pourquoi ne pas avoir développé ça, ça aurait fait un bon thriller, mais non on ne sait pas ! Je ne sais pas si c’était ça l’une des idées du tueur, car rien n’est dit ou expliqué. Les déductions sont tirées par les cheveux et lolesque par moment. On ne sait pas le lien entre les tueurs (s’il y en a un), ni comment exactement, il les a influencés (hormis pour un type, mais on ne sait finalement pas le but au chuchoteur). Non, on n’a rien de ça, alors que c’est justement ça le plus intéressant.

Mais par contre on a le droit à des chapitres du « la criminologie pour les nuls » éparpillé dans ce livre. Donc si déjà l’auteur met des définitions/explications sur les tueurs en série, il aurait pu au moins donner un vrai sens logique à ce chuchoteur justement, mais non.

Donc à partir du troisième corps, ça part totalement en couille, wtf, n’importenawak. Puis ce n’est pas logique, c’est plein d’incohérences. Boris et la vieille affaire qui n’a rien à voir, Le changement du modus operandis et Goran.  Le pire fût le coup de la bonne-sœur médium. Ça m’a tuée, ça m’a achevée vraiment.  Mais d’où, d’où les médiums existent et d’où une ex bonne sœur ultra religieuse est médium et a des visions ? (surtout que dès le début c’était sencé être méthodique, minutieux, scientifique, et mon cul c’est du poulet). Sérieusement, ça commençait déjà à progressivement devenir bancale mais là, ce n’est plus possible, plus aucune cohérence ou logique dans ce livre.

Des répétitions

J’ai trouvé qu’il y avait certaine répétition en trop, dont l’auteur aurait pu abréger des dialogues au lieu de re-raconter exactement comme la première fois (réel copier/coller) que la scène a été décrite dans le bouquin. Il y a ça plusieurs fois dans le livre.

Conclusion

J’ai trouvé ce thriller mauvais. Il partait pas trop mal pour au final être mauvais, sans cohérence ni logique et d’un aucun intérêt vu la fin et comment ils ont découvert le chuchoteur. Les personnages sont insipides  Bref, je ne comprends vraiment pas comment on peut dire que c’est un excellent thriller.

24 Comments

  1. Reply

    Je savais déjà que tu n’avais pas aimé, ça se confirme bien 🙂 Je te rejoins sur le fait qu’il n’y a pas de lien entre les différentes enquêtes et que les enquêteurs sont vraiment mauvais pour lier tout ça autour du chuchoteur, qui est au final très anecdotique. Qu’on sache dès le début que c’est lui le coupable, sans le connaître réellement plus que cela (et d’ailleurs on espère en apprendre plus sur lui dans le roman, mais non), ça ne me choque pas comme postulat. C’est la même chose dans les Colombo, tu connais le coupable, tout l’intérêt est dans “comment l’inspecteur va trouver”. Hors ici, ça tombe complètement à plat.
    Pour le reste, j’avoue avoir apprécié les enquêtes autour de chacune des filles, séparément. Des incohérences oui, clairement. Dommage.
    J’espère que tu retenteras tout de même une autre lecture commune !

    • Reply

      Mouais, enfin pour un tueur en série, si on n’en sait pas plus sur lui, je ne vois pas l’intérêt ?!
      Surtout que ici, le “comment l’inspecteur va trouver”, c’est au pif la chance, la fin est vraiment par hasard et n’a rien avoir avec toute l’enquête faite précédemment.
      Bah oui, les enquêtes séparées ne sont pas mauvaise en soit, il y avait même moyen de trouver des liens, mais ça n’a pas été exploité, donc flop.

      Oui, je me suis inscrite à plusieurs LC 🙂

  2. Reply

    Je savais déjà que tu n’avais pas aimé, ça se confirme bien 🙂 Je te rejoins sur le fait qu’il n’y a pas de lien entre les différentes enquêtes et que les enquêteurs sont vraiment mauvais pour lier tout ça autour du chuchoteur, qui est au final très anecdotique. Qu’on sache dès le début que c’est lui le coupable, sans le connaître réellement plus que cela (et d’ailleurs on espère en apprendre plus sur lui dans le roman, mais non), ça ne me choque pas comme postulat. C’est la même chose dans les Colombo, tu connais le coupable, tout l’intérêt est dans “comment l’inspecteur va trouver”. Hors ici, ça tombe complètement à plat.
    Pour le reste, j’avoue avoir apprécié les enquêtes autour de chacune des filles, séparément. Des incohérences oui, clairement. Dommage.
    J’espère que tu retenteras tout de même une autre lecture commune !

    • Reply

      Mouais, enfin pour un tueur en série, si on n’en sait pas plus sur lui, je ne vois pas l’intérêt ?!
      Surtout que ici, le “comment l’inspecteur va trouver”, c’est au pif la chance, la fin est vraiment par hasard et n’a rien avoir avec toute l’enquête faite précédemment.
      Bah oui, les enquêtes séparées ne sont pas mauvaise en soit, il y avait même moyen de trouver des liens, mais ça n’a pas été exploité, donc flop.

      Oui, je me suis inscrite à plusieurs LC 🙂

  3. Reply

    Je savais déjà que tu n’avais pas aimé, ça se confirme bien 🙂 Je te rejoins sur le fait qu’il n’y a pas de lien entre les différentes enquêtes et que les enquêteurs sont vraiment mauvais pour lier tout ça autour du chuchoteur, qui est au final très anecdotique. Qu’on sache dès le début que c’est lui le coupable, sans le connaître réellement plus que cela (et d’ailleurs on espère en apprendre plus sur lui dans le roman, mais non), ça ne me choque pas comme postulat. C’est la même chose dans les Colombo, tu connais le coupable, tout l’intérêt est dans “comment l’inspecteur va trouver”. Hors ici, ça tombe complètement à plat.
    Pour le reste, j’avoue avoir apprécié les enquêtes autour de chacune des filles, séparément. Des incohérences oui, clairement. Dommage.
    J’espère que tu retenteras tout de même une autre lecture commune !

    • Reply

      Mouais, enfin pour un tueur en série, si on n’en sait pas plus sur lui, je ne vois pas l’intérêt ?!
      Surtout que ici, le “comment l’inspecteur va trouver”, c’est au pif la chance, la fin est vraiment par hasard et n’a rien avoir avec toute l’enquête faite précédemment.
      Bah oui, les enquêtes séparées ne sont pas mauvaise en soit, il y avait même moyen de trouver des liens, mais ça n’a pas été exploité, donc flop.

      Oui, je me suis inscrite à plusieurs LC 🙂

  4. Reply

    J’avais lu sur le sujet Livraddict que tu n’avais pas aimé, mais maintenant je comprends mieux ^^ C’est drôle quand même, parce que les points que tu as relevé comme négatifs, moi c’est ce qui m’a bien plut, la preuve qu’on est tous différents et qu’on aime tous des choses différentes. Je ne vais pas argumenté puisque tu as relevé tes points et que c’est ton avis, mais je vais quand même faire une petite remarque : il est bien question de certains lieux en particulier. Je pense notamment à l’endroit où la famille était gardé captive. L’auteur mentionne très bien le nom de ce lieu et il décrit très bien les différents secteurs de police qu’on retrouve aux États-Unis ^^ Et pour le coup de la voyante, moi j’ai trouvé cela très réaliste puisque ma grand-mère en est une et qu’effectivement même si certaines personnes sont réticentes à ce genre de méthode, elle existe bel et bien mais ça c’est mes croyances dont j’ai déjà eu les preuves ^^

    • Reply

      Pour la localisation, ce n’est pas forcément gênant, c’est pas ce que je met dans le négatif, tout dépends de comment l’ensemble est écrit. Après dans les livres longs, je préfère. Pas vu les indices de lieu xD

      Arf, perso, si la cohérence ne tient pas debout et qu’on ne sait rien des motifs du chuchotteur ni des liens entre les meurtres, je trouve que ça gâche cruellement le livre.

      Bon pour la voyant, je ne vais pas entrer dans ce sujet étant donner que c’est du gros n’importe quoi et 100% effet Barnum. Et je ne vois même pas en quoi c’est réaliste de lire dans les pensés/passés d’un comateux.

  5. Reply

    J’avais lu sur le sujet Livraddict que tu n’avais pas aimé, mais maintenant je comprends mieux ^^ C’est drôle quand même, parce que les points que tu as relevé comme négatifs, moi c’est ce qui m’a bien plut, la preuve qu’on est tous différents et qu’on aime tous des choses différentes. Je ne vais pas argumenté puisque tu as relevé tes points et que c’est ton avis, mais je vais quand même faire une petite remarque : il est bien question de certains lieux en particulier. Je pense notamment à l’endroit où la famille était gardé captive. L’auteur mentionne très bien le nom de ce lieu et il décrit très bien les différents secteurs de police qu’on retrouve aux États-Unis ^^ Et pour le coup de la voyante, moi j’ai trouvé cela très réaliste puisque ma grand-mère en est une et qu’effectivement même si certaines personnes sont réticentes à ce genre de méthode, elle existe bel et bien mais ça c’est mes croyances dont j’ai déjà eu les preuves ^^

    • Reply

      Pour la localisation, ce n’est pas forcément gênant, c’est pas ce que je met dans le négatif, tout dépends de comment l’ensemble est écrit. Après dans les livres longs, je préfère. Pas vu les indices de lieu xD

      Arf, perso, si la cohérence ne tient pas debout et qu’on ne sait rien des motifs du chuchotteur ni des liens entre les meurtres, je trouve que ça gâche cruellement le livre.

      Bon pour la voyant, je ne vais pas entrer dans ce sujet étant donner que c’est du gros n’importe quoi et 100% effet Barnum. Et je ne vois même pas en quoi c’est réaliste de lire dans les pensés/passés d’un comateux.

  6. Reply

    J’avais lu sur le sujet Livraddict que tu n’avais pas aimé, mais maintenant je comprends mieux ^^ C’est drôle quand même, parce que les points que tu as relevé comme négatifs, moi c’est ce qui m’a bien plut, la preuve qu’on est tous différents et qu’on aime tous des choses différentes. Je ne vais pas argumenté puisque tu as relevé tes points et que c’est ton avis, mais je vais quand même faire une petite remarque : il est bien question de certains lieux en particulier. Je pense notamment à l’endroit où la famille était gardé captive. L’auteur mentionne très bien le nom de ce lieu et il décrit très bien les différents secteurs de police qu’on retrouve aux États-Unis ^^ Et pour le coup de la voyante, moi j’ai trouvé cela très réaliste puisque ma grand-mère en est une et qu’effectivement même si certaines personnes sont réticentes à ce genre de méthode, elle existe bel et bien mais ça c’est mes croyances dont j’ai déjà eu les preuves ^^

    • Reply

      Pour la localisation, ce n’est pas forcément gênant, c’est pas ce que je met dans le négatif, tout dépends de comment l’ensemble est écrit. Après dans les livres longs, je préfère. Pas vu les indices de lieu xD

      Arf, perso, si la cohérence ne tient pas debout et qu’on ne sait rien des motifs du chuchotteur ni des liens entre les meurtres, je trouve que ça gâche cruellement le livre.

      Bon pour la voyant, je ne vais pas entrer dans ce sujet étant donner que c’est du gros n’importe quoi et 100% effet Barnum. Et je ne vois même pas en quoi c’est réaliste de lire dans les pensés/passés d’un comateux.

  7. Reply

    Et bien au moins, ton opinion est marquée, c’est le moins que l’on puisse dire ! Je ne la partage pas, mais tu le sais déjà, moi j’ai beaucoup aimé… Je me suis laissée embarquer facilement, je me suis laissée surprendre et toutes ces incohérences qui t’ont choquée me sont complètement passées au-dessus. A l’occasion, je serais curieuse de lire un thriller que tu as apprécié, ce doit être du feu de Dieu. Si tu as quelque chose à me conseiller, n’hésite pas !

    • Reply

      Dans les thrillers, justement, j’aime bien qu’ils soient cohérents donc je les “repères” souvent, surtout s’il y en a trop.
      J’ai adoré le Syndrome E de Franck Thiliez par exemple 🙂

  8. Reply

    Et bien au moins, ton opinion est marquée, c’est le moins que l’on puisse dire ! Je ne la partage pas, mais tu le sais déjà, moi j’ai beaucoup aimé… Je me suis laissée embarquer facilement, je me suis laissée surprendre et toutes ces incohérences qui t’ont choquée me sont complètement passées au-dessus. A l’occasion, je serais curieuse de lire un thriller que tu as apprécié, ce doit être du feu de Dieu. Si tu as quelque chose à me conseiller, n’hésite pas !

    • Reply

      Dans les thrillers, justement, j’aime bien qu’ils soient cohérents donc je les “repères” souvent, surtout s’il y en a trop.
      J’ai adoré le Syndrome E de Franck Thiliez par exemple 🙂

  9. Reply

    Et bien au moins, ton opinion est marquée, c’est le moins que l’on puisse dire ! Je ne la partage pas, mais tu le sais déjà, moi j’ai beaucoup aimé… Je me suis laissée embarquer facilement, je me suis laissée surprendre et toutes ces incohérences qui t’ont choquée me sont complètement passées au-dessus. A l’occasion, je serais curieuse de lire un thriller que tu as apprécié, ce doit être du feu de Dieu. Si tu as quelque chose à me conseiller, n’hésite pas !

    • Reply

      Dans les thrillers, justement, j’aime bien qu’ils soient cohérents donc je les “repères” souvent, surtout s’il y en a trop.
      J’ai adoré le Syndrome E de Franck Thiliez par exemple 🙂

  10. Reply

    C’est marrant c’est à cause des défauts dont tu parles que j’ai apprécié ce roman! Certes ça n’a pas été un coup de coeur mais j’ai vraiment accroché. Cette équipe qui est présentée comme la team parfaite avec l’expert criminologue qui a réponse à tout (et qu’on écoute plus que le chef), l’experte en disparition qui n’écoute que son coeur et son feeling et retrouve 99% des gamins (oui 99%!!), et les trois autres qui nous donnent la fourchette parfaite qui se complète… chacun avec ses gros secrets bien sûr!!! Et bien j’ai adoré que ça parte en vrille, que tout vole en éclats! Pour moi l’auteur sort clairement de tous ces clichés. Comme dans tous les thrillers les enquêteurs se font un peu mener par le tueur, ils prennent des risques, mais là ça va plus loin, c’est faute grave, trahison, Carrisi n’y va pas de main morte et jamais un seul petit coup d’avance sur le tueur! Au final, ne pas comprendre réellement les secrets de nos enquêteurs, ni connaître à la fin les motivations réelles du tueur, j’ai trouvé ça plus crédible!!!! Les rebondissements m’ont scotchée! Franchement comment prévoir qu’ils se tireraient à se point dans les pattes et que même Goran et Mila seraient tant à côté de la plaque!!!

  11. Reply

    C’est marrant c’est à cause des défauts dont tu parles que j’ai apprécié ce roman! Certes ça n’a pas été un coup de coeur mais j’ai vraiment accroché. Cette équipe qui est présentée comme la team parfaite avec l’expert criminologue qui a réponse à tout (et qu’on écoute plus que le chef), l’experte en disparition qui n’écoute que son coeur et son feeling et retrouve 99% des gamins (oui 99%!!), et les trois autres qui nous donnent la fourchette parfaite qui se complète… chacun avec ses gros secrets bien sûr!!! Et bien j’ai adoré que ça parte en vrille, que tout vole en éclats! Pour moi l’auteur sort clairement de tous ces clichés. Comme dans tous les thrillers les enquêteurs se font un peu mener par le tueur, ils prennent des risques, mais là ça va plus loin, c’est faute grave, trahison, Carrisi n’y va pas de main morte et jamais un seul petit coup d’avance sur le tueur! Au final, ne pas comprendre réellement les secrets de nos enquêteurs, ni connaître à la fin les motivations réelles du tueur, j’ai trouvé ça plus crédible!!!! Les rebondissements m’ont scotchée! Franchement comment prévoir qu’ils se tireraient à se point dans les pattes et que même Goran et Mila seraient tant à côté de la plaque!!!

  12. Reply

    C’est marrant c’est à cause des défauts dont tu parles que j’ai apprécié ce roman! Certes ça n’a pas été un coup de coeur mais j’ai vraiment accroché. Cette équipe qui est présentée comme la team parfaite avec l’expert criminologue qui a réponse à tout (et qu’on écoute plus que le chef), l’experte en disparition qui n’écoute que son coeur et son feeling et retrouve 99% des gamins (oui 99%!!), et les trois autres qui nous donnent la fourchette parfaite qui se complète… chacun avec ses gros secrets bien sûr!!! Et bien j’ai adoré que ça parte en vrille, que tout vole en éclats! Pour moi l’auteur sort clairement de tous ces clichés. Comme dans tous les thrillers les enquêteurs se font un peu mener par le tueur, ils prennent des risques, mais là ça va plus loin, c’est faute grave, trahison, Carrisi n’y va pas de main morte et jamais un seul petit coup d’avance sur le tueur! Au final, ne pas comprendre réellement les secrets de nos enquêteurs, ni connaître à la fin les motivations réelles du tueur, j’ai trouvé ça plus crédible!!!! Les rebondissements m’ont scotchée! Franchement comment prévoir qu’ils se tireraient à se point dans les pattes et que même Goran et Mila seraient tant à côté de la plaque!!!

  13. Nyx Reply

    Bien que tu aies un avis plus tranché et sévère que le mien, on se rejoint à peu près sur les grandes lignes ! Par contre, tu soulèves un point que je n’ai pas abordé et qui effectivement est supra problématique : au final on ne sait jamais quelles sont les motivations du Chuchoteur (pourquoi des filles, pourquoi le bras gauche etc). Alors oui, c’est lié à Mila mais je veux dire, pourquoi avoir pris Mila dans ce cas ? Bref, il y a beaucoup de questions sans réponse et pour moi, ce n’est pas du mystère, juste du laxisme voire de la paresse et c’est inadmissible chez un auteur.

  14. Nyx Reply

    Bien que tu aies un avis plus tranché et sévère que le mien, on se rejoint à peu près sur les grandes lignes ! Par contre, tu soulèves un point que je n’ai pas abordé et qui effectivement est supra problématique : au final on ne sait jamais quelles sont les motivations du Chuchoteur (pourquoi des filles, pourquoi le bras gauche etc). Alors oui, c’est lié à Mila mais je veux dire, pourquoi avoir pris Mila dans ce cas ? Bref, il y a beaucoup de questions sans réponse et pour moi, ce n’est pas du mystère, juste du laxisme voire de la paresse et c’est inadmissible chez un auteur.

  15. Nyx Reply

    Bien que tu aies un avis plus tranché et sévère que le mien, on se rejoint à peu près sur les grandes lignes ! Par contre, tu soulèves un point que je n’ai pas abordé et qui effectivement est supra problématique : au final on ne sait jamais quelles sont les motivations du Chuchoteur (pourquoi des filles, pourquoi le bras gauche etc). Alors oui, c’est lié à Mila mais je veux dire, pourquoi avoir pris Mila dans ce cas ? Bref, il y a beaucoup de questions sans réponse et pour moi, ce n’est pas du mystère, juste du laxisme voire de la paresse et c’est inadmissible chez un auteur.

Reply