La mâchoire du Dragon de G. Elton Ranne

couv38567203Dans le genre Polar SF, j’avais bien aimé Mortelle est la nuit d’Isaac Asimov, d’autant plus que ce sont les genres littéraires que j’adore le plus. C’est donc avec joie, que je me suis lancée dans La mâchoire du Dragon du duo d’écrivain sous le pseudonyme G. Elton Ranne, et j’ai vraiment apprécié cette lecture.

Synopsis

Deux jambes, un torse, une tête. Quatre bras. Sa première enquête, et le mort était un putain d’extraterrestre…

An de grâce 2341… Faute d’en être membre, tout ça pour avoir raté le test d’admission, la Terre est devenue un banal satellite de la puissante Fédération Galactique. Interdite de voyages spatiaux, l’humanité a l’honneur, diversement apprécié, d’accueillir sur son sol les espèces débarquées des étoiles.

À peine sorti de l’Académie de Police, Alex Green hérite d’une affaire idéale pour étouffer dans l’oeuf une carrière. D’autant qu’il ne se trouve pas grand monde, même chez ses collègues, pour s’émouvoir de la défenestration d’un foutu « alien » nommé John Lennon…

J’ai apprécié trois choses dans ce roman : l’humour, voir même humour noir par moment. Le personnage principal d’Alex Green (mais pas que lui), qui malgré sa « haine » pour les extraterrestres, enquête sur la mort de l’un deux, d’ailleurs il a aussi pas mal d’humour et c’est plaisant de se retrouver à ses côtés durant l’enquête. Enfin l’enquête en elle-même, qui est plaisante à suivre dans cet univers peuplé d’être humain (qui n’ont pas accès à l’espace) et trois types d’extraterrestres. D’autant plus que le style se lit très bien.

J’ai donc passé un bon moment de lecture dans cet univers à suivre l’enquête qu’Alex mène.

Reply