La ligue des ténèbres, épisode 1 : Le savant, le voleur et l’arnaqueuse de Catherine Loiseau

couv26270060J’aime beaucoup le genre steampunk pour ses savants (plus ou moins fous) et j’ai encore temps à lire, notamment parmi les premiers du genre. Parmi les récents, grâce à Livraddict et son partenariat avec l’auteur Catherine Loiseau, j’ai pu lire l’épisode 1 et 2 de La ligue des ténèbres.

Synopsis
Samantha Wiseman vit à Londres dans les années 1880. Vendeuse dans une boutique, sa vie se résume à un quotidien déprimant. Mais un soir, alors que son caractère bien trempé lui fait perdre son emploi, elle découvre que son voisin, l’excentrique professeur Nutter, est en réalité un inventeur, du genre savant fou. Le professeur vient d’être victime d’un vol : des plans très précieux d’un fusil temporel ont disparu. Samantha et l’inventeur se lancent alors à la poursuite des voleurs, mais est-ce bien prudent ?

Avant de parler de cet épisode 1, je dois avouer que le découpage en épisode me gonfle sérieusement. Je ne supporte pas ça. J’avais déjà testé ça précédemment, là, je redonne une chance à ce genre de découpage et non, ça ne passe pas. L’achat (ici c’est un partenariat, mais je parle en général) de roman par chapitre m’énerve au même point que les jeux vidéo vendu en morceau par DLC. Que ce soit vendu par tome, ok, mais par chapitre (car soyons honnête, « épisode » = chapitre), faut pas pousser ! C’est donc un modèle économie qui me déplait et que je ne renouvellerais pas !

Bref, je vais tout de même parler de cet épisode premier qui se nomme Le savant, le voleur et l’arnaqueuse. Comme son nom l’indique, on découvre les personnages du savant, du voleur et de l’anarqueuse en plus du personnage principal. On découvre aussi l’univers steampunk et l’ensemble est bien écrit. Les quatre personnages ont chacun leur personnalité et elles ressortent bien. L’auteur a donc réussi, du moins je pense, à caractériser ses personnages en quelques pages ainsi que l’univers du roman.

La trame commence classiquement avec un vol et sa résolution. Certes c’est banal, mais comme c’est bien traité, il y a de l’humour, les personnages sont intéressants et l’ambiance est présente (là, j’ai la tournée des bars qui vient en tête), l’ensemble est vraiment sympa à lire et on s’y plonge facilement. Ce premier épisode présente les personnages principaux et lance le scénario.

2 Comments

  1. Reply

    J’avoue c’est chiant les découpages en épisode! Dommage ça m’avait plutôt sympathique..

    • Mortuum Reply

      Exacte, c’est plutôt sympathique, mais sous cette forme, je en continue pas l’aventure (le second tome m’a été envoyée avec le premier pour le partenariat).

Reply