La bande à Bonape d’Henri Viard

couv35269508Je me suis lancée dans la lecture de La bande à Bonape d’Henri Viard, un peu par hasard. C’est un policier et en plus pour le challenge ABC, il me fallait un auteur dont le nom commence par la lettre V.

Voici le synopsis :

« Entre un Empereur des Français et un Roi de l’industrie du Poisson, on pourrait a priori estimer qu’il n’y a que peu de rapports. Pourtant, Léon Bonape, mandataire mâtiné de gangster, de chef de bande, d’amant hâtif, de chef de famille dictatorial et de stratège de la guerre des poids lourds, vous rappellera furieusement certain Corse à cheveux plats que les scrupules n’étouffaient pas, lui non plus. Il est vrai qu’il évoluait dans d’autres eaux que celle de la Poiscaille. »

Très honnêtement, je me suis ennuyée profondément. Ce n’est pas un policier comme je les aime (avec enquête et mystère), c’est juste l’histoire de Léon Bonap, mafieux et chef de bande qui fait tout pour laminer la concurrence sur le marché du poisson. Coup bas et coup de pute entre les deux grands noms de la vente du poisson. Puis voilà, c’est tout. Franchement, ça m’a ennuyée de le lire. L’histoire m’a parue vraiment inintéressante et pas si drôle que ça, ça devait l’être apparemment.

Aussi, il y a beaucoup de personnage dont on connaît vite fait les pseudos (heureusement qu’ils sont listés en début de livre) et puis voilà, « rien d’autre » sur eux et on s’y perd dans les noms (qui et qui ?!) et ils n’ont pas de charisme. Seul Leon Bonape en a, mais au final, il m’a plus soulée qu’autre chose (honnêtement, un bouquin où il y a du meurtre facile genre « tue le et nettoie après » sur plusieurs meurtres, sans aucune conséquence… oui bof, ça devient lassant).

Bref, je n’ai vraiment rien aimé de cette lecture qui m’a parue longue et ennuyeuse. J’ai fini par venir à bout de la première époque. Ouf.

Reply