K de Daniel Easterman

couv23271954J’ai commencé à lire K de Daniel Easterman, je suis arrivée jusqu’au milieu du roman et j’ai abandonné. Du coup mon avis va être court, car cette lecture a été trop fastidieuse pour moi.

Synopsis
En 1932, à la suite de la crise économique, l’aviateur Charles Lindbergh a été élu président des États-Unis avec le soutien du Ku Klux Klan et de l’Alliance aryenne. En 1940, les services secrets britanniques envoient sur place John, un de leurs agents, nom de code Victor. Sa mission est d’abattre le vice-président Stephenson. Doté de l’identité d’un avocat américain, John débarque clandestinement sur les côtes américaines où il est pris en charge par un réseau de résistance. Bientôt, il peut vérifier que les craintes de ses supérieurs sont fondées. Stephenson et Hitler négocient en secret une alliance. Victor réussira-t-il à accomplir sa mission ? Parviendra-t-il à faire échouer le dangereux projet ?

On est dans une uchronie reprenant le nazisme et son idéologie aux USA. L’ensemble sonne réaliste, surtout qu’il s’est, malheureusement, déjà produit. L’auteur arrive d’ailleurs très bien à décrire l’horreur des camps de concentration et l’horreur de la vie durant ce monde. Aucun doute sur les capacités de l’auteur à décrire cet univers et nous mettre mal à l’aise face à ce qui a réellement eu lieu et ce qui pourrait réellement se passer à nouveau.

Mon problème avec ce roman est sa partie scénario et son style. Pour faire simple, j’ai trouvé cette lecture très laborieuse et ennuyante au niveau du scénario. A la moitié du roman, j’avais encore l’impression qu’il ne se passait pas grand-chose, voir rien du tout, hormis des descriptions de l’horreur de cet univers. Ceci dit, les descriptions sont très bien faites, mais je trouve le style général de l’auteur très fastidieux. J’ai donc fini par abandonner le roman.

Reply