Impasse du 30 février de Luc Delfosse

couv37340201J’ai lu d’une traite l’Impasse du 30 février de Luc Delfosse publié chez Onlit éditions. D’une traite, car j’ai pris plaisir à la lecture. Le synopsis m’avait attirée et il a rempli tous ses promesses.

Synopsis
Avec pour seul viatique un prénom ridicule, un permis poids lourds, le parfum suranné de l’Afrique coloniale, un tourne-disque orange, un cahier à marge rouge, une voix de stentor et des mollets de chasseur alpin, Marie-Arsule quitte sa vie dérisoire pour un rallye-raid libératoire sur les routes de France et de Navarre.

Mais qui, d’une horde de danseurs, de deux adorateurs de la Pucelle d’Orléans, d’un vendeur de schnouf, de quatre campagnards jouisseurs, d’un collectionneur de reliques pervers, d’un faussaire hors du commun ou de la nuit qui tombe comme une guillotine sur l’équateur, arrêtera sa course effrénée vers le grand vide ?

Mon avis va être bref, mais j’ai vraiment adoré ce roman. J’ai ri du début jusqu’à la fin. Oui vraiment ri, grâce à Marie-Arsule, son « road-trip » et ses péripéties, mais surtout grâce à l’auteur qui manie l’humour avec brio. Sa plume et ses métaphores sont exquisément drôles (même les noms des chapitres sont drôles). D’autant plus que l’histoire est sympa et prête à diverses rencontres et péripéties qui rendent le roman très rythmé.

Reply