Histoires incroyables d’un anesthésiste-réaniréanmateur de Jean-Jacques Charbonier

couv55133236J’ai commencé ce livre “Histoires incroyables d’un anesthésiste-réanimateur de Jean-Jacques Charbonier” et ça commence très mal, le mec qui dit que les médiums ne sont pas des charlatans (enfin pas tous), il prétend que selon lui, c’est scientifiquement prouvé qu’il y a une vie après la mort et parlant des expériences de mort imminente (alors qu’en fait c’est juste dû à des décharges neuronales et lâché de neurotransmetteur), du coup, je veux les voir moi ses preuves scientifiques, parce que pour dire une ânerie pareil, faut le faire, je cite “selon moi scientifiquement prouvée, d’une vie après la mort” (et ça va être quoi la suite ? Que les déjà vu sont des manifestations de l’au-delà et d’ancienne vie ?). Il dénonce aussi les médecins qui sont contre les thérapeutiques pseudos scientifiques… sérieux tout ça, dans le premier chapitre d’intro. Putain ça commence mal, vraiment très mal et juste pour ça, je ne recommande pas ce livre. Désolé mais je ne cautionne pas les médecins qui répandent le charlatanisme et l’obscurantisme, on est déjà assez dans la merde comme ça!

Concernant les anecdotes, elles sont sympa jusqu’à ce qu’il fasse l’apologie de l’homéopathie et autres traitements sortis tout droit de charlatan avec comme seul effet, l’effet placebo et ni ne guéri ni ne soigné, d’ailleurs et heureusement, l’homéopathie n’est pas vendu en pharmacie en Finlande. Surtout qu’il enchaîne par taper sur les labos pharmaceutiques en disant qu’ils ne veulent que faire du profit, certes, mais il semble très vite oublier que se sont ces mêmes labos qui produits les homéopathies (alias sucrose + eau, donc ne coute rien à produire) et les fait vendre en pharmacie française. Sans oublié que c’est basé sur une erreur qu’un “scientifique” n’a jamais voulu admettre (et oui expérience que personne n’a réussi à reproduire, pas même lui). Donc faut arrêter un peu l’hypocrisie. Surtout même si l’effet placebo existe, il n’est pas efficace sur du longtemps, prendre du sucre pour stopper la douleur, ça peut faire de l’effet placebo, mais au bout de quelque semaine voir quelque mois, la douleur chronique revient. Aussi, tout le monde n’est pas sensible à l’effet placebo. Enfin prétendre qu’on peut soigner une maladie avec l’homéopathie ou autre pseudo médecine alternative et une grave erreur, heureusement dans le livre, il précise que ça ne doit pas substituer à la médecine traditionnelle.

De moins point de vue, on devrait éduquer les gens. Déjà leur faire comprendre par exemple qu’une grippe, ça se soigne tout seul, pas besoin de vaccin (sauf immunologie déprimée) pas besoin d’homéopathie, ni rien. Aussi pour les douleurs, il faudrait leur apprendre que nous disposons de deux manières à la réduire sans médoc, ni homéopathie, qui s’appelle l’attention (focaliser sur quelque chose) et le plaisir. Mais évidemment toutes les douleurs ne sont pas aussi facile à être réduite, notamment les chroniques, neuropathies etc et qui nécessite la prise de médicament, et la encore une fois, c’est au médecin d’expliquer, à mon avis, que la douleur et bien réel, etc et faire comprendre à l’entourage que ce n’est pas une blague ou une exagération, ce n’est pas parce que ça ne se voit pas que la douleur n’est pas présente. C’est déjà un grand pas psychologique pour le patient de savoir que son médecin et entourage le prend au sérieux et le crois (aspect émotionnel et catastrophique peut vraiment être amélioré) etc. Ce n’est pas, de mon point de vu, en donnant des pilules d’eau sucré et en mentant au patient (vu que c’est clairement du mensonge) que ça va s’arranger (cf effet placebo est réduit et stoppé au fil du temps. La personne va croire que c’est le produit qui l’a guéri et non son système immunitaire etc, et après ces patients donnent des conseils de merde à leur entourage et leur racontant des conneries, super). La médicine devrait passer par l’explication et non le mensonge et le charlatanisme. Beaucoup de médoc pourrait être évité, si les médecins arrêtés de donner des antibiotiques ou une liste de médoc (homéo inclus) à des patients ayant des rhumes, grippes et autres maladies bégnines, qui se guérie seul, et devraient leur expliquer que oui, la consultation ne donnera pas lieu à une ordonnance ! Le seul truc où je suis d’accord avec ce qu’il dit, concerne le stress qui est mal pris en charge et qui chronique est mauvais pour la santé, mais encore une fois, pourquoi passer par le mensonge au lieu de parler du problème qui induit le stress, proposer au patient de faire du sport, yoga et autre activité liée aux plaisirs ou à la détente etc, sans compter le dialogue au lieu de prescrire des quantités énorme d’antidépresseur à des personnes qui n’en ont pas besoin ou qui en demande, de même pour les somnifères vu que certain trouble du sommeil peuvent se soigner sans médicaments (les spécialistes du sommeil devrait être plus consulter par les généralistes).

Ensuite je trouve ça bizarre qu’il accepte les médiums et pense qu’il y a une vie après la mort, alors qu’il explique que les différentes croyances liées à l’âme empêche les dons d’organes et qu’elles sont plutôt absurdes vu que l’organe sera de toute façon incinéré ou mangé par les vers. Je cite “Par exemple, nous savons que pour optimiser la qualité du greffon le sujet donneur doit être prélevé le plus précocement possible après la déclaration de son coma dépassé. Or cette condition est en opposition avec le principe défendu par certaines croyances qui recommande de ne pas toucher au cadavre humain pendant trois jours pour que l’âme ait le temps de le quitter. Une minorité de spirites pensent d’autre part que le prélèvement d’organe peut occasionner des cicatrices dans le « périsprit » se retrouvant ensuite dans des incarnations futures. Ainsi, d’après eux, celui qui a donné son cœur serait atteint d’une maladie cardiaque, celui qui a donné ses poumons d’une pathologie respiratoire, etc. Que dire dans ces conditions d’un polytraumatisé de la route ou d’une victime morte dans un incendie ? Si on applique ce mode de pensée simpliste, l’incarnation ultérieure de ce genre d’accidentés ne doit pas être terrible ! Quant à ceux qui ont été pulvérisés dans une explosion de gaz, leur âme n’a pas pu bénéficier de ce fameux délai de trois jours avant la destruction totale du corps ! Alors, ces malheureux sont-ils pour autant condamnés à évoluer dans le néant, ou auront-ils l’âme détruite en même temps que le corps ? Non, sûrement pas, ceux qui croient en Dieu savent bien qu’Il ne peut être que miséricordieux et rempli de compassion.“.

Donc autre le fait que je ne cautionne pas du tout les dire de ce médecin, je tiens juste à dire qu’en plus des anecdotes scatho que j’ai trouvé drôle, j’ai apprécié son passage sur l’euthanasie, qui devrait être légale à mon avis. Et évidement sous conditions spécifiques (maladie incurable en phase terminale etc).

Ensuite vint l’horreur et la damnation. Donc ce docteur confond appartement paracétamol et aspirine, en annonce qu’on ne sait pas comment marche l’aspirine mais tant que ça marche c’est l’essentiel. Sauf que l’aspirine on sait comment ça marche, le paracétamol moins mais il y a de plus en plus de piste. Ensuite de là à dire que les groupes de prière aide à guérir les gens, faut un peu arrêté, il suffit d’être lucide et de faire un peu de statistiques pour se rendre compte que vu le nombre de mort qu’il y a et le nombre de personnes qui ont prié pour essayer de les sauver, on se rend vite compte que son “miracle” n’est pas dû à la prière ni de la main de dieu, décidément ce livre me pisse par le cul. Ensuite et je suis sûr qu’il y a une explication logique, rational et physiologie à ça, peut être basé sur des stimuli externes (voix, touché, odora, et) qui ont réactivité certain mécanisme neuronaux, pourquoi pas ? Voir que la patiente sortait peu à peu du coma et un stimulus externe là aidé (voix activant circuit neuronaux). Mais sûrement pas des groupes de prière dans les bâtiments d’à côté et dire que ça vient de dieu. Je pense que ce docteur a dû en voir et entendre des prières non exhaussées par je ne sais qu’elle dieu, pour enfin voir la personne mourir, ou rester malade/handicapé, le ratio « miracle »/prières exhaussées étant tellement infime qu’il est absurde de penser que les prières aides ! Sans compter le “on ne sait pas comment ça marche mais tant que ça marche c’est l’essentiel”….. Heureusement que la recherche et la science (je ne parle pas de celle financé par les labos pharmaceutiques d’ailleurs) ne se contentent pas de ça et qu’ils existent encore des gens curieux et cherchant à comprendre comment les choses fonctionnent, en gros qu’il existe des gens qui ne veulent pas rester dans l’ignorance et la croyance de dieu sauveur dans des cas” miraculeux” par la prière alors qu’à côté les autres prières ne sont pas exhaussés.

Puis enfin quand il parle de guérison spirituelle, de croyance en dieu et de force mystique, je n’en pouvais plus. Avec sa soit disant référence d’âme et d’après mort, soit disant scientifique, j’aimerais bien lire le papier et savoir si d’autre on reproduit l’expérience. Ça m’a fait sortir hors de moi (non pas au sens spirituel). A une époque, certain pensait que les déjà vu était des manifestations spirituelles/divines d’ancienne vie, alors qu’en fait se sont souvent des crises d’épilepsie (chez des épileptiques donc) ou alors juste un circuit neuronal qui a pris une sorte de raccourcie dans le circuit de la mémoire. Les expériences de mort imminente dont du même acabit, décharges neuronales, neurotransmetteur etc… Bref le cerveau qui joue des tours pour résumer et simplifier, surtout qu’il dit qu’on peut attendre des états similaires en prenant des drogues (LSD etc)… contradiction quand tu nous tiens. Sauf que ce docteur est persuadé de la vie après la mort, de la spiritualité etc, sauf que je rappelle aussi qu’à une époque on pensait que l’âme se trouvé dans ce qu’on appelle l’hypophyse etc. En gros, j’ai vraiment du mal à comprendre comment on peut tomber dans le charlatanisme couplé d’un peu de théorie du complot (et oui je crache aussi sur les labos pharmaceutiques, mais j’essaie de faire la part des choses). Depuis la nuit des temps, on arrive progressivement à expliquer des faits qui étaient considérés comme spirituel (possession démoniaque chez des parkinsoniens, épileptiques, et autre déjà vu…). La France est l’un des pays Les moins spirituel, est bien tant mieux, si on arrive à chaque fois à expliquer le pourquoi du comment, ou on le pourra de manière scientifique et fiable. Car c’est bien beau de tapé sur les études subventionnées par les labos, mais faut-il encore que les soit disant études sur l’âme et vie après la mort soit aussi indépendante (et pas par des illuminés qui croit en la spiritualité divinatoire) et reproductible etc, car dire que les labos veulent se faire de la tune, c’est une chose, mais oublier d’omettre que les gourous en tout genre et autre magnétiseur, font aussi ça que pour la tune !

Enfin, j’aimerais bien le voir dire à des diabétiques, personnes atteintes de maladie neurodégénérative etc, qu’elles devraient continuer à prier pour qu’elle soit guérir. Je ne parle donc pas de simple rhume. Je parle de ces qui doivent prendre des hormones tous les jours à cause de leur maladie incurable. Oui, il y a eu des problèmes d’hormones a une époque mais dois-je rappelé qu’elles sont créées via OGM maintenant et heureusement. Car ces gens en ont besoin et pas le choix. Je ne parle pas des médecins qui donnent des médocs à des gens atteints de spasmophilie (maladie qui n’existe pas d’ailleurs, vu que c’est un des symptômes de l’anxiété), car qu’il y a certes pas que les patients à éduquer (cf plus haut) mais les médecins aussi, mais sûrement pas en leur vendant les « joies » de l’homéopathie, produit et vendu par les labos pharmaceutique d’ailleurs, mais en arrêtant de faire des longues prescriptions et en donnant des médicaments à fond les ballons, et surtout des médicaments à des gens qui n’en ont pas besoin. Car au final, donner une pilule (médoc ou homéo) a quelqu’un qui n’en a pas besoin, ça revient au même!

Bref, vous aurez compris que je suis contre ses idées, que je trouve du domaine du charlatanisme et non fondé scientifiquement comme il le dit, sauf que malheureusement, il est invité à des plateaux TV et fait des conférences pour rependre son obscurantisme, occultisme et spiritualité. Je déconseille ce livre que je ne cautionne absolument pas, et je vous propose de toujours garder un esprit critique face à ce qu’on vous dit et vous rappeler que ce qui a l’époque était considéré comme des possessions démoniaques et autre vie après la mort et charlatanisme, on était expliqué de manière rationnelle ! Et cela continuera ainsi ! Aussi de ne pas faire confiance à un type qui tape sur les études scientifiques en université et labo scientifique, alors qu’il n’est pas capable de critiquer lui-même « les études » qu’il annonce en référence, et oui c’est le problème des sectes et autres esprits fermés, ils n’ont pas d’esprit critiques et mette en avant qu’une partie des faits, les déformant et masquant les erreurs, et surtout, jamais ils ne les critique.

Reply