Haïku, tome 2 d’Eric Calatraba

couv8489918Après avoir lu le tome 1 d’Haïku d’Eric Calatraba, j’ai enchaîné assez vite le tome 2, impatiente de connaître la suite. C’est d’ailleurs la suite directe du tome 1. Je ne vais pas revenir sur les éléments cités dans ma chronique du tome 1, car ils sont ici identiques et tout aussi bons.

Dans ce tome 2, l’auteur continue à nous faire voyager au japon et en Italie. Voici le synopsis de ce tome : [SPOILE si vous n’avez pas lu le tome 1] Evrard s’apprête à retrouver sa soeur. Raphaël, lui, est au Japon, bénéficiant de l’enseignement du grand maitre Yoshi Nakamura, dans l’espoir de devenir un samouraï capable de vaincre le ronin qui assassine les mafieux les uns après les autres. Ce que le policier ne sait pas, c’est que ces criminels trempant dans le trafic d’organes ne seront bientôt plus les seuls à devoir craindre pour leur vie.

Les deux adversaires vont apprendre à se connaitre, et à accepter autant leurs différences que leurs nombreux points communs. [/SPOILE]

Dans ce tome 2, nous entrons dans une rivalité Raphaël – Ervard, sachant que tous les deux ont énormément de point commun : la moto, l’opéra, le maniement du sabre. Aussi, nous assistons à l’évolution de Raphaël et de ses principes pour voir que, finalement, il réagit comme Ervard dans certaines conditions. Je n’en dis pas plus pour vous laisser découvrir ces évolutions.

En plus, cette rivalité a lieu dans le contexte du trafic illégale que l’on découvre dans le tome 1, sauf qu’ici, on en a les détails et l’on comprend mieux qui est Evrard, d’où il vient et pourquoi il tue. On a donc une explication et évolution de l’affaire de ce trafic. En gros, ce n’est pas un ebook qui nous laisse sur notre faim. Tout est expliqué et compréhensible.

Par contre, je regrette tout de même une chose, c’est l’événement qu’arrive à Raphaël. Je ne peux vous le dire ici, mais c’est du vu, revu, rerevu, déjà vu en long en large et en travers et c’est ennuyant de le retrouver ici. Disons que je m’attendais à plus d’originalité sur ce point précis, car cet ebook est original par toute la culture et référence qu’il apporte. Cet événement était tellement prévisible. Bon, alors oui, c’est vrai, cet événement est fait pour appuyer l’évolution de Raphaël et montrer qu’il n’est finalement pas si différent d’Ervard. Mais voilà, ça reste un truc trop prévisible où je me suis dit « comme par hasard, comme si ça ne voyait pas à des kilomètres », ça m’a un peu déçue. Mais comme j’ai vraiment adoré le duel final. Cette « déception » s’est vite envolée.

Au final, Haïku, tome 1 et 2, est un excellent polar à mettre entre toutes les mains. C’est un ebook avec une histoire riche, intéressante et prenante. Des références intéressantes à l’opéra, la moto et l’art martial. Avec un bon duo Ervard – Raphaël, qui évolue au fil de l’histoire. Un bémol tout de même, un événement vers la fin qui est tellement prévisible, c’est du vu et revu des milliers de fois, mais ce bémol est vite oublié face à l’excellente fin d’Haïku !

Si vous souhaitez vous procurez Haïku c’est chez Numeriklivres :

Le tome 1 d’Haïku coûte 0.99 euros, disponible au format epub et mobi et SANS DRM !

Le tome 2 d’Haïku coûte 3.45 euros, disponible au format epub et mobi et SANS DRM !

Reply