H2G2, tome 1 : Le Guide du voyageur galactique de Douglas Adams

couv47595050Il y a très longtemps, j’avais vu le film Le guide du voyageur galactique. Je me rappelle avoir apprécié des passages d’autre moins mais dans l’ensemble, j’ai passé un bon moment. Je le regarderais bien à nouveau ces prochains jours d’ailleurs. Je n’avais plus vraiment de souvenir du film lorsque j’ai commencé à lire le tome 1 de la saga H2G2 de Douglas Adams.

C’est une saga SF humoristique totalement loufoque qui joue très bien son rôle si on aime bien ce genre d’humour absurde wtf n’imp. J’adore l’humour absurde donc j’ai souri tout le long de ce tome 1 car entre les explications cheloux, les situations cocasses et les dialogues drôles entre des protagonistes, il y a de quoi faire travailler les zygomatiques. D’ailleurs ce que l’on trouve dans ce fameux guide est plutôt funky, sans extra-terrestes rencontrés.

J’ai bien aimé les deux caractères principaux, Arthur Dent, terrien dont sa maison va être démolie pour la création d’une déviation d’autoroute, qui se voit embarqué avec son pote Fred (qui, en fait, provient de Bétégleuse) au moment de la destruction de la terre. Les voilà naviguant de vaisseau en planète par astrostop. D’autres personnages se greffent à ces deux gusses mais ils ne sont beaucoup moins, voire pas du tout travailler, ce qui est dommage, mais en même temps, nos deux personnages principaux sont bien chouettes, que ça passe très bien.

Par contre, il ne faut pas trop chercher du côté scénario, car lui aussi est du gros n’imp et c’est finalement dommage, car seul l’humour décalé, mais ayant tout de même des piques envers l’humanité (cf. les passages sur : l’intelligence des Hommes et animaux ; celui sur Dieu ; philosophie avec la fameuse question, sa réponse et la quête de la bonne question à cette réponse), m’a fait appréciée ce livre. Car il se lit vite et bien, mais finalement niveau scénario, il n’y a pas grand-chose d’accrocheur à mon avis. C’est dommage, car le mélange gros humour absurde avec scénario important n’est pas incompatible, bien au contraire. Ici, j’ai juste eu l’impression d’être perdu et transporté comme Arthur, de suivre les évènements sans queue ni tête et sans rien comprendre à ce qu’il se passe.

Mon passage préféré concerne les deux souris (que ce soit lors du passage sur l’intelligence, comme lorsqu’elles jouent leur rôle).

Au final, c’est un livre que je conseille aux amateurs de l’absurde et du farfelu, par contre si vous cherchez à lire un roman SF avec une histoire et un scénario qui tient la route et qui a une place importante, passez votre chemin, vous êtes prévenus. Sinon, je lirais sûrement la suite, surtout que ça se lit vite, en espérant qu’il y aura un scénario cette fois ci.

6 Comments

  1. Reply

    Eh bien j’ai commencé la suite justement! Pour le moment je suis un peu moins convaincue.. Merci de me l’avoir enfin fait lire en tout cas! ^^

    • Reply

      Je vais lire la suite un peu plus tard peut être, je ne suis pas pressée.

  2. Reply

    Eh bien j’ai commencé la suite justement! Pour le moment je suis un peu moins convaincue.. Merci de me l’avoir enfin fait lire en tout cas! ^^

    • Reply

      Je vais lire la suite un peu plus tard peut être, je ne suis pas pressée.

  3. Reply

    Un livre, excellent tellement drôle que dans le train j’éclatais de rire en larmes tellement c’était absurde. Je suis d’accord avec toi sauf avec le scénario son absence souligne pour moi l’absurdité du tout. Je vais continuer aussi la saga, bonne lecture 🙂 .

  4. Reply

    Un livre, excellent tellement drôle que dans le train j’éclatais de rire en larmes tellement c’était absurde. Je suis d’accord avec toi sauf avec le scénario son absence souligne pour moi l’absurdité du tout. Je vais continuer aussi la saga, bonne lecture 🙂 .

Reply