Divergent, tome 1 de Veronica Roth

couv4143531Pour être très honnête lorsque j’entends Dystopie Jeunesse, je grince des dents en me disant « encore un livre pourri avec de l’amour niaiseux », oui je sais, les préjugés ont la vie dure.

Dans Divergent, tome 1 de Veronica Roth, il y a une histoire d’amour, mais en fait, elle n’est pas si chiante que ça. Disons que ce n’est pas ultra niaiseux et pas si gênant en fait. Sauf que le livre ne m’a pas plu.

Voici d’abord le synopsis
Dans le Chicago dystopique de Béatrice, la société est divisée en cinq factions, chacune dédiée à la culture d’une vertu : les Sincères, les Altruistes, les Audacieux, les Fraternels, et les Erudits. Sur un jour désigné de chaque année, tous les adolescents âgés de seize ans doivent choisir la faction à laquelle ils consacreront le reste de leur vie. Pour Béatrice, la décision est entre rester avec sa famille et être qui elle est, les deux sont incompatibles. Alors, elle fait un choix qui surprend tout le monde, y compris elle-même.
Mais Tris a aussi un secret, celui qu’elle a caché à tout le monde parce qu’elle a été averti qu’il peut signifier la mort. Et comme elle découvre un conflit croissant qui menace de percer cette société en apparence parfaite, elle apprend aussi que son secret pourrait l’aider à sauver ceux qu’elle aime. . . ou pourrait la détruire.

Bon, ça ne veut pas dire que Divergent est un bon livre, car le gros problème est sont manque total d’intrigue durant les ¾ du livre. Seulement au dernier quart, enfin que l’intrigue et l’action commence. Sauf que, cette partie intéressante, début trop tard et surtout elle est bien trop vite expédiée. Les motivations de chacun sont données à la va vite, avec quelques répétitions mais on n’a pas de détails, on n’a pas l’histoire qui sous-tend ces problèmes, on a rien qui nous sert de réel background à cette intrigue. Alors, c’est peut être mieux expliqué et détaillé dans la suite de la saga, mais ça n’empêche qu’un livre dont les trois quarts est une introduction, ce n’est pas passionnant et surtout ça devient vite lassant.

Surtout qu’honnêtement, les personnages ne sont pas si « intéressants » que ça, je veux dire, et c’est mon avis seulement, que hormis Béatrice, le personnage principal, qui évolue durant le livre, les autres ne sont pas intéressants. Et autre l’aspect intéressant de l’évolution de Béatrice, je n’ai pas spécialement eu de feeling (bon ou mauvais) envers elle, elle m’a plutôt laissé de marbre.

Ensuite, j’ai tout de même un problème avec ce principe de 5 factions : les Sincères, les Altruistes, les Audacieux, les Fraternels, et les Erudits. Ce n’est pas cohérent et logique. Car cela part du principe, en gros, que les Erudits ne peuvent pas être altruiste, que les fraternels ne peuvent pas être audacieux etc. C’est vraiment ce qu’il en ressort en tout cas du livre. Alors certes, à 16 ans, le choix de l’enfant se fait, choix personnel et l’enfant peut décider d’aller dans une faction autre que celle où il a été élevé. Mais dans l’ensemble, ça reste vraiment chacun dans son coin avec sa qualité que les autres ne peuvent avoir.

Alors que l’on sait très bien que cela n’est pas possible, que nos choix et actes demandent généralement plusieurs de ces qualités. Ça se voit dans le livre avec plusieurs incohérences, trop ennuyeuses à mon goût. Déjà, on le voit très bien dans le test d’aptitude de Béatrice. Ensuite, un autre exemple : à un moment donné une future audacieuse (qui est sincère à la base) aide à rattraper une autre future audacieuse pour éviter qu’elle glisse du train. Et plus tard, la même chose avec une future audacieuse qui est à la base érudite. Sauf que ce geste d’aider quelqu’un est totalement et uniquement altruiste, il n’y a rien à gagner en aider dans cette situation. Donc l’idée aurait été que ces personnes n’auraient pas aidé d’autre dans ce cas, vu qu’ils ne sont pas altruistes. Et c’est comme ça à pas mal d’endroit et c’est vraiment gênant car ça met totalement en branle toute l’idée des factions, qui quoi qu’il arrive n’est pas possible.

Il y a une question, à laquelle, nous n’avons de réponse, sauf si je l’ai zappée. Ca concerne la ville qui est fermée par l’extérieur. Cette scène prend quelques lignes et on en reparle plus du tout dans le livre. C’est pour ça que je vous en parle, je ne considère pas ça comme du spoile. Je ne sais juste pas si c’est un oubli ou bien si cela sera expliqué dans les prochains tomes. En tout cas, si ce n’est pas expliqué plus tard, ça me confirme encore plus que ce livre n’est pas si bon que ça. A voir.

Sauf que je ne sais pas si je continue la série ou non. Je n’ai pas spécialement accroché à l’univers, qui pour moi est infaisable et illogique. Ni aux personnages. Mais par contre, le style est plutôt ok, ça se laisse lire.

Bon, bien que je n’ai pas aimé ce livre et je trouve qu’il n’est pas vraiment bon, en tout cas ce premier tome. Je mets une étoile de plus car c’est la première œuvre culturelle (film, série, livre) qui dit « complexe amygdalien » et non juste « amygdala », juste pour ça, ce livre vaut mon respect même si je ne le trouve pas bon.

18 Comments

  1. Reply

    Oui, on en sait plus dans le tome 2 pour la ville qui est fermée de l’extérieur. Moi j’ai été conquise! Mais pas par l’action, mais parce que j’aime beaucoup découvrir de nouveaux univers et du coup j’ai vraiment beaucoup aimé les factions (en me rendant bien compte que c’était très simpliste) et le rite d’initiation des Audacieux 🙂
    Dommage que tu n’aies pas aimé!

  2. Reply

    Oui, on en sait plus dans le tome 2 pour la ville qui est fermée de l’extérieur. Moi j’ai été conquise! Mais pas par l’action, mais parce que j’aime beaucoup découvrir de nouveaux univers et du coup j’ai vraiment beaucoup aimé les factions (en me rendant bien compte que c’était très simpliste) et le rite d’initiation des Audacieux 🙂
    Dommage que tu n’aies pas aimé!

  3. Reply

    Oui, on en sait plus dans le tome 2 pour la ville qui est fermée de l’extérieur. Moi j’ai été conquise! Mais pas par l’action, mais parce que j’aime beaucoup découvrir de nouveaux univers et du coup j’ai vraiment beaucoup aimé les factions (en me rendant bien compte que c’était très simpliste) et le rite d’initiation des Audacieux 🙂
    Dommage que tu n’aies pas aimé!

  4. Reply

    En effet, je regrette aussi qu’il n’y ai pas plus d’information sur les factions et leurs histoire, mais j’ai quand même passé un agréable moment et j’éspére que le tome 2 donnera plus de détails

  5. Reply

    En effet, je regrette aussi qu’il n’y ai pas plus d’information sur les factions et leurs histoire, mais j’ai quand même passé un agréable moment et j’éspére que le tome 2 donnera plus de détails

  6. Reply

    En effet, je regrette aussi qu’il n’y ai pas plus d’information sur les factions et leurs histoire, mais j’ai quand même passé un agréable moment et j’éspére que le tome 2 donnera plus de détails













Reply