Club Dumas d’Arturo Pérez-Reverte

couv59746999Club Dumas d’Arturo Pérez-Reverte fait partie des livres qui sont super alléchants au synopsis mais une fois en pleine lecture, ils m’ennuient.

Synopsis
Lucas Corso est un détective d’un genre particulier, il est chasseur de livre. Il se voit confier deux missions : d’une part authentifier un manuscrit des ‘Trois mousquetaires’, comme étant de la main même de Dumas, de l’autre, enquêter sur un mystérieux livre de sorcellerie italien du XVe siècle. Sur son chemin, les cadavres s’amoncellent, une mystérieuse jeune femme le protège, des personnages échappés des romans de Dumas l’espionnent. Entre Tolède et Paris, le diable semble mener la danse…

Durant toute la première moitié du livre, je ne savais pas si jamais ou pas ce livre. J’ai apprécié le début, la découverte du personnage principal, Lucas Corso, son job et ses deux missions dans lesquelles, ils s’impliquent. Jusqu’à au quart, j’étais bien dedans.

Sauf que le style de l’auteur et les longueurs ont fini par m’ennuyer profondément, en plus d’un autre caractère principal (la nana dont j’ai oublié le nom), que j’ai trouvé inintéressant, n’a pas aidé à ce que j’accroche à ce livre.

Pourtant, je trouve l’histoire excellente et j’ai réussi à ne pas piquer du nez durant certaines parties vraiment intéressantes liées aux livres et les quêtes de Lucas, en plus il y a plusieurs références littéraires (que je n’ai pas spécialement, vu que je n’ai pas lu les livres en questions). Mais entre ces passages intéressants, mais courts, je me remets à piquer du nez à cause du style de l’auteur, des longueurs et des personnages qui ne m’intéressent pas vraiment. Même Lucas ne m’intéresse plus au fil de l’histoire. Seul ses quêtes m’ont vaguement faite tenir jusqu’au bout. D’ailleurs, j’ai mis du temps avant de le finir, c’est dire.

Bref, j’ai apprécié le scénario de ce livre et c’est tout. Le style et les personnages m’ont tellement ennuyée, que j’ai eu du mal à en venir à bout. C’est dommage, car j’étais vraiment très enthousiaste en début de lecture (jusqu’au tiers du livre) et le scénario n’est pas inintéressant, tout comme les références littéraires. Il a donc des qualités indéniables, mais cela baigne dans trop de longueurs et d’ennui à mon goût.

8 Comments

  1. Reply

    Bonjour, je comprends ton impression mitigée concernant les longueurs. Mais finalement, elles ne m’avaient pas trop gênée et j’avais vraiment adoré ce roman. As-tu vu le film de Polanski intitulé “La 9ème porte” ? C’est une belle adaptation du roman, amaigri de plusieurs passages (et frissons garantis) :-). Bonne soirée !

    • Reply

      Je ne savais pas qu’il y avait une adaptation, je vais aller y jeter un oeil 🙂

  2. Reply

    Bonjour, je comprends ton impression mitigée concernant les longueurs. Mais finalement, elles ne m’avaient pas trop gênée et j’avais vraiment adoré ce roman. As-tu vu le film de Polanski intitulé “La 9ème porte” ? C’est une belle adaptation du roman, amaigri de plusieurs passages (et frissons garantis) :-). Bonne soirée !

    • Reply

      Je ne savais pas qu’il y avait une adaptation, je vais aller y jeter un oeil 🙂

  3. Reply

    J’ai aussi eu du mal à accrocher à ce texte, les longueurs et les personnages tout comme toi!

    • Reply

      C’est intéressant de voir que l’on a les même points de désaccords.

  4. Reply

    J’ai aussi eu du mal à accrocher à ce texte, les longueurs et les personnages tout comme toi!

    • Reply

      C’est intéressant de voir que l’on a les même points de désaccords.

Reply