Chalk, tome 2 : La gardienne de l’étoile lointaine de Freddy Woets

couv13696848Je n’ai pas hésité une seconde à continuer la saga Chalk avec son deuxième tome « Chalk, tome 2 : La gardienne de l’étoile lointaine » de Freddy Woets.

Synopsis : Je ne mettrais pas le synopsis cette fois ci, car je trouve qu’il en dit trop, en fait il dit tout, c’est un résumé. Donc en voici un à ma façon : Alfred va revoir la femme et le dragon, dont il va avoir des informations sur le Chalk. Caro, sa fille, est en train de devenir actrice et son copain actuel est jaloux de l’acteur principal du film dans lequel, elle va jouer.

Je suis toujours aussi larguée que dans le tome 1, tout comme Alfred d’ailleurs, sauf que l’auteur a commencé à distiller des informations, ce qui rend le tout encore plus intriguant et qui me donne toujours envie de lire la suite. Mais, j’avoue avoir une petite frustration, à être, encore déboussolée, mais rien de bien méchant, je vous rassure, car ce tome 2 est excellent.

Ce tome 2 est moins centré sur Alfred, car sa fille, Caro, prend de l’importance. Les chapitres alternent entre, l’histoire et les rencontres toujours aussi intrigantes d’Alfred, et la vie de Caro voulant devenir actrice. On a toujours la même vision « négative » de sa femme, qui est présente, mais moins que les deux autres. J’ai donc l’impression que Caro va jouer un rôle aussi important que son père par la suite. Mais pour le moment, autant j’apprécie de découvrir ce qui se trame avec Alfred, le dragon et la nana aux deux vodkas, autant le personnage de Caroline m’ennuie. En fait, elle m’insupporte, tout simplement, et pour le moment, sa vie de future actrice ne m’intéresse pas. Mais vu ses nombres d’apparitions dans le roman, elle doit servir à quelque chose d’intéressant plus tard.

J’aime bien le personnage d’Alfred, malgré sa lâcheté comme il le dit. En fait, j’ai commencé à l’apprécier au moment où il s’est demandé comment savoir si tout est réel ou pas. Ce côté « scientifique de comptoir avec humour » me plait chez lui. Il l’avait déjà dans le tome 1, ça se confirme ici. D’ailleurs voici une citation de l’ebook. Elle arrive juste après ou Alfred essaie de trouver une explication rationnelle à ce qui lui arrive : « Juste une gorgée rien que pour voir ? S’il s’est agi d’une toxine, il y a des chances que je fasse à nouveau un brin de causette avec Llewella et son Dragon, s’il s’est agi d’un philtre enchanté, je risque maintenant de me retrouver dans le plumard de Poncelet, entre monsieur et madame… Je me lève, m’habille. Si l’hypothèse magique s’avère, pas question de sortir nu de chez le DRH des ESAD. Je doute qu’il me prête des vêtements… Je prends la bouteille. Est-ce bien raisonnable ? ».

Sinon, comme je le disais, l’auteur nous a donné quelques informations, notamment sur le fameux CHALK. Suffisamment d’informations pour rendre le tout intriguant et mystérieux, et pas assez pour tout comprendre, ce qui me donne vraiment envie de continuer avec le tome 3. Aussi, on passe de monde en monde de manière abrupte. La frontière entre le réel et l’autre monde (qui reste encore très mystérieux) ne semble pas exister. Du coup, on se retrouve à valser d’un endroit à l’autre comme Alfred, ce qui encore une fois, nous donne l’impression d’être à ses côtés.

Reply