Call me d’Alain Bezançon

couv61409031Durant la lecture d’un gros pavé, j’aime lire des nouvelles et je suis tombée sur la e-nouvelle gratuite Call me d’Alain Bezançon. La description du livre sonne intéressante «Milos est un Vibration Jockey (VJ) en vue sur la scène underground des Feelers. En transit entre Paris et New-York il parcourt un magazine et est instantanément captivé par la photo d’Eva et par le message impossible qu’elle semble lui adresser. Publicité astucieuse, canular de mauvais goût ou appel du destin, Milos est bien décidé à découvrir la mystérieuse Eva. », sauf qu’en fait cet ebook ne l’ai pas.

C’est très court, environ 50 pages où l’on a une histoire platonique et ennuyeuse. On suit Milos qui en gros un et un vendeur d’ecstasy (mais ça fait mieux de dire « nano neurologique » apparemment) et se retrouve à appeler un numéro trouver dans un journal. Le truc sympa c’est qu’à chaque chapitre on suit une personne différente (Milos, Eva et un type qui veut venger la mort de son fils) mais voilà le seul point positif du livre. Car comme dit plutôt l’histoire est platonique et trop linéaire. On suit des évènements (ennuyeux) qui s’aligne trop simplement pour au final avoir une histoire dont on devine tout de début jusqu’à la fin et qui est extrêmement superficielle. J’aurais aimé savoir comment le père lance ses recherches pour trouver le « meurtrier » de son fils et comment tout est mis en scène etc. Parce que franchement, ça ne casse pas des briques cette histoire ennuyeuse !

L’ebook est gratuit (fnac, feedbook etc) mais ça reste une perte de temps, même si la nouvelle est courte.

Reply