Aux marges de la vision de Linda Nagata

Suite à mon déménagement, j’ai perdu le sens de la lecture que je retrouve petit à petit. Après plus d’un an sans lecture, ça m’avait manquée.

Ceci dit j’ai lu un roman il y a bien longtemps (environ 1 an) et je souhaite tout de même faire un avis flash car ce blog me sert aussi de bloc-notes personnel pour ne pas oublier les lectures que j’ai faite.

Synopsis
Titubant sur la voie étroite qui séparait des rangées de jeune riz, il y avait une chose qui ressemblait à une araignée de dessin animé, ou un de ces crabes arctiques qu’on trouve en eau profonde. Elle avait quatre pattes grêles, blanches comme des os, dotées chacune d’un unique joint souple replié en V la tête en haut. Un globe voilé de LOVs, de la taille d’un pamplemousse, était suspendu à une cage blanche située entre les pattes…
Une jeune et belle scientifique est morte dans un laboratoire ultrasecret, victime d’une expérience illégale avec une nanotechnologie prohibée connue sous le nom de « LOVs ». Celle-ci a permis de créer des organismes intelligents, situés à la limite de la vision humaine, qui peuvent vivre en symbiose avec l’humanité. Pendant ce temps, dans le delta du Mékong, au Vietnam, une journaliste enquête sur un culte mystérieux qui passe pour détenir des pouvoirs impressionnants.
Tandis qu’à travers le globe diverses factions essaient de contrôler cette étrange création, une nouvelle et formidable phase de l’évolution est sur le point de commencer, très haut en orbite au-dessus de la Terre…

Comme cela fait longtemps que j’ai lu Aux marges de la vision de Linda Nagata, voici un avis flash:

J’avais trouvé ce livret longuet avec beaucoup de répétitions. Pas spécialement mauvais, au contraire l’idée des LOVs et de leurs enjeux étaient intéressants. Mais dans l’ensemble, je me suis dit : « tout ça, pour ça », dans le sens ou si le roman avait été plus court, ça aurait été bien plus sympa.

1 Comment

  1. Reply

    Je l’ai lu aussi (en même temps que toi peut-être ? Je ne me souviens plus), et je ne l’ai pas commenté parce que je ne m’en souviens pas assez, mais j’en garde aussi une impression un peu mitigée.

Reply