Autour du pot

couv18621740Un livre que j’avais aussi acheté sur vente-privée pour le fun : Autour du pot… qui, comme son nom l’indique, parle des toilettes et dans tous ses états. J’ai été agréablement surprise par ce livre qui est bien fait. D’ailleurs, je vais faire une chronique très courte car la quatrième de couverture résume bien les choses. Je tenais tout de même à dire qu’en lisant et feuilletant se livre j’ai eu l’impression d’être dans un musée sur les toilettes. Le livre est bien réalisé avec des parties plus humoristiques, d’autres culturelles et historiques ou encore avec un aspect sur l’état actuelle de l’accès à l’eau et aux toilettes dans le monde entier. Un livre donc sympa et bien faite, une sorte de musée en livre. C’est un livre que je n’aurais pas acheté au prix fort mais pour 2 euros et de part ça qualité, je trouve qu’il vaut le coup d’y jeter un oeil dedans.

Voici la quatrième de couverture :

« D’un simple trou à même la terre dans les camps de réfugiés afghans aux cuvettes en or massif de Hong-Kong… Des toilettes glacées de la banquise aux latrines flottantes du Mékong… Offrez-vous à travers 40 photos exceptionnelles (Willy Ronis, Guy Le Querrec, Robert Doisneau…) un tour du monde des sanitaires ! On sourit devant le prince Charles pris en flagrant délit au sortir des W-C publics lors d’une visite officielle en Australie… et on s’indigne devant cet enfant sri-lankais éclairé à la lampe de poche dans des toilettes de fortune après le tsunami.

Car ce livre, au-delà de son aspect ludique, a aussi vocation à éveiller les consciences : savez-vous par exemple qu’une personne sur six n’a pas accès à l’eau potable ? Qu’un tiers de l’humanité ne dispose pas des services sanitaires de base, soit 2,6 milliards de personnes sur la planète qui font leurs besoins dans la nature ?

Des informations nombreuses et précises, des références à l’Histoire, objets de collection à l’appui, des anecdotes et même un quiz : avec Autour du pot, plongez dans un univers souvent tourné en dérision, mais qui concentre à lui seul toutes les petitesses, les bizarreries et l’émotion humaine. »

Reply