Alsaciens vs Zombies d’Amparo Seith

couv64144409Alsaciens vs Zombies d’Amparo Seith, avec un titre pareil, il est évidement que je lise ce roman. Sauf qu’il faut avouer que la 4ème de couverture fait un peu « nanar », une histoire de bordèle qui se fait attaquer par des zombies dont la mère maquerelle va prendre les devants d’un petit groupe de survivant. En fait, j’ai ultra adoré ce roman !

Synopsis
Alsace, 1809.
Moi, Kristina, mère maquerelle, je n’ai jamais eu peur des hommes et ce ne sont pas leurs cadavres ambulants aux relents de munster qui vont m’effrayer. Pas même lorsqu’ils essaient de me manger toute crue.
Pour protéger les miens, je vais devoir changer de vie et prendre les armes. Quand les morts décident de se réveiller, réduire leur cerveau en choucroute me semble être le meilleur moyen de les éliminer.

Je m’attendais à un nanar un peu moisi et en fait, c’est pas du tout ça, bien au contraire. J’ai trouvé l’histoire à la fois drôle et triste, j’ai ri à cause de l’humour omniprésent que ce soit dans certaines situations ou discussions. J’ai vraiment été attaché par les survivants. Malheureusement il y a un ou deux survivants qui sont trop en retrait. Je pense surtout à la fille, que j’ai oubliée sur une bonne partie du roman. Pour les autres, je vraiment aimé chacun d’eux, tous différents et tous évoluant au fil de l’histoire. Évidement les références alsaciennes ne manquent pas, tant pour sa gastronomie, son architecture ou ses insultes.

J’ai donc vraiment adoré ce roman. Même si je me doutais de la dernière scène, je n’avais aucune idée de comment cela allait se passer. J’ai été porté telle une survivante parmi ces hommes et femmes, j’ai eu peur, j’ai ri, j’ai été triste par certains événements, j’ai été surprise, j’ai été énervé etc. Un régal à lire.

1 Comment

  1. Reply

    Je m’attendais aussi à un nanar ! Du coup, c’est chouette de pouvoir découvrir ta chronique. Je vais me pencher sur ce livre un peu plus sérieusement 😉 (enfin, le lire, quoi)

Reply