A comme Association, tome 5 : Là où les mots n’existent pas de Erik L’Homme

couv52385552Je continue la saga A comme Association avec le tome 5 : Là où les mots n’existent pas d’Erik L’homme. Un roman plus sombre pour Jesper, qui a pour but de découvrir la vérité.

Synopsis
Ce résumé contient des spoilers (révélations d’éléments clés) au sujet des tomes précédents. Pour le lire, mettez-le en surbrillance. Alors qu’ils profitent tous les deux du soir de Noël, Ombe et Jasper sont les victimes d’une attaque violente. C’est un choc terrible pour Jasper, qui se retrouve seul et affaibli.
Déterminé à découvrir l’identité de leurs mystérieux agresseurs, obnubilé par l’idée de se venger, Jasper se lance dans une folle poursuite. Mais comment atteindre son but quand l’Association vous lâche, et qu’on ne peut compter pour survivre que sur un vampire peureux, une harpie revêche et les livres de sorciers disparus depuis longtemps ?
Il faudra à Jasper beaucoup de courage pour surmonter les obstacles qui se dressent devant lui, à commencer par sa propre colère et son immense chagrin…

Deux choses se développent dans ce roman. D’une part Jesper doit vivre avec la mort d’Ombe (c’est annoncé dès le tout début du roman et c’est ce qui entraine la quête de vérité de Jesper) son amie et amour. Forcément ça ne laisse pas indifférent. Avant Jesper utilisait constamment l’humour pour cacher sa « vulnérabilité », son côté maladroit. Ici, la mort de son amie va le pousser à mettre de côté son côté comique/blague (pas totalement non plus) pour mettre tout sa hargne à essayer de venger Ombe et découvrir ce qui se cache derrière son assassinat.

Le personnage principal évolue donc, ou du moins se comporte différemment comme on pourrait l’espérer dans une telle situation. La trame du scénario est linéaire mais concise et efficace. Il n’y a pas vraiment de quête secondaire ou autres objectifs que de venger la mort d’Ombe. Les diverses rencontres que Jesper va faire font partie de cette quête. Des réponses seront apportées mais forcément, elles entraineront d’autres questions sur ce qui se trame vraiment.

Ce 5ème tome est un bon cru rempli d’émotion et de péripéties. Il me reste 3 tomes à lire pour finir cette saga. D’ailleurs ce tome 5, ainsi que les précédents et suivants (hors dernier tome à un peu moins de 400 pages) font environ 200 pages et se lire très bien et vite.

Reply