A comme Association, tome 1 : La Pâle Lumière des ténèbres de Erik L’Homme

couv32295430Hier je me suis lue d’une traite le premier livre de la saga A comme Association : A comme Association, tome 1 : La Pâle Lumière des ténèbres de Erik L’Homme, c’est un livre fantastique jeunesse très court (150 pages) mais très bon pour peu qu’on aime le style et l’humour du personnage principalement.

On suit Jasper jeune lycéen qui pratique la magie en secret chez lui et qui se fait recruter au sein de l’Association qui a pour de mettre de l’ordre entre le monde des anormaux (vampire, troll, loup-garou etc) et celui des normaux. Jasper, parmi d’autre, fait partie des Paranormaux car il pratique la magie. Donc stagiaire chez Association, il se voit affecté d’un cas plutôt banal via une mission de base mais qui va vite mal tournée évidement.

Le livre est court et en fait un roman intense avec de l’action et du fun. Justement en parlant de fun, parlons du style qui je pense ne plaira pas au férue de littérature classique. Car ici, on se retrouve avec un style léger, frais et vraiment drôle (si on aime cet humour) à la première personne du singulier, qui nous raconte ses péripéties avec ses jeux de mots et ses pensées qui lui trottent dans la tête. Bizarrement le tout sonne super bien dans ce cas et n’alourdie pas du tout la lecture. C’est d’ailleurs vraiment marrant et sympa d’avoir ses pensées lorsqu’il se retrouve dans des situations plus que tendues. Concernant ces jeux de mot pourris, j’ai de suite accroché car je fais les mêmes (malheureusement), à titre d’exemple, je dû sortie celle-là des dizaines de fois << Le sport n’a jamais été mon fort (désolé Nelson). >>. Même les situations ou passion des gens sont funs, je vous laisse découvrir celle de Jasper, mais sa mère par exemple fait un stage de poterie Tibeto-Alsacienne.

On a donc un roman qui par certain aspect à un coté “caricature” du monde vampirique et fantaisiste (ça tombe bien, j’en suis soulé en ce moment), surtout via les questions que les élèves de l’Association posent ou via les commentaires de Jasper au sujet de la peur des vampires. Et avec un personnage loufoque à l’humour de merde qui se retrouve dans des situations plus que bizarres, surtout pour un stagiaire. Dans ce premier livre très court (150 pages) de la saga de 6 livres (qui font max 200 pages chacun), on est focalisé que sur Jasper mais tout en ayant a vu, ce que je suppose comme un futur personnage principale au nom de Ombe. Pour le reste c’est découvert de ce qu’est l’Association et son but et enfin action ! Tout y est condensé en si peu de page et si efficacement, tant au niveau de l’intrigue que du rythme du livre. C’est vraiment un livre que je recommande à tous, jeunesse comme adulte.

2 Comments

  1. Reply

    Il s’agit d’un roman calibré pour un public jeune et mon fils à adoré. En tant qu’adulte je l’ai trouvé pas mal mais si ce n’est pas de la grande littérature on passe un bon moment.

    • Reply

      Oui c’est pas de la grande litterature c’est vrai. Mais ca n’en est pas moins mauvais au contraire je trouve.

Reply